Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'Ecole spéciale d'architecture au cœur de la...

L'Ecole spéciale d'architecture au cœur de la tourmente

Les élèves de l’école spéciale d’architecture entament leur 6 ème jour de grève. Ils réclament la démission du directeur de l’école en réponse au licenciement de neufs enseignants de l’école. La direction est accusée d’avoir fait de mauvais choix stratégiques qui ont conduit à ces licenciements.

17 Avril 2015 à 10h20 | | 0 avis

L'Ecole spéciale d'architecture au cœur de la tourmente

Une attitude intransigeante

«Nos revendications sont simples: la démission de la direction, qui a fait preuve d’un manque de dialogue depuis plus d’un an, et l’arrêt des procédures de licenciement économique envers neuf personnels administratifs et enseignants, engagées depuis jeudi dernier», martèle une étudiante de l’école.

Le ton est donné, les étudiants sont absolument révoltés contre les mesures prises par le directeur de l’école.

Des licenciements abusifs

Celui-ci en raison de restrictions budgétaires a décidé du licenciement de neufs membres de l’administration sur 26 dont cinq cadres.

Or ces enseignants étaient aimés de leurs élèves et offraient des prestations de qualité. Il y avait notamment les responsables du service informatique, des responsables des relations internationales, de la communication, des services techniques, des expositions et deux bibliotéquaires.

En somme un personnel de qualité qui va faire cruellement défaut à l’établissement et ne contribuera pas à redorer son image de prestige entachée.

Un malaise présent chez les profs

«Non seulement le nouveau projet pédagogique est creux mais les méthodes de gestion sont incroyablement violentes », dénonce l’un d’eux, qui y voit « un règlement de comptes ».

Les personnels licenciés étaient tous syndiqués ce qui a contribué au lancement d’une grève initiée par le syndicat de la CGT-Culture et rapidement suivi par les élèves

Un responsable tente de justifier ce projet : «L’équipe précédente a vu trop grand en passant du jour au lendemain de 12 à 26 salariés. Suite à des déficits récurrents, nous avons pris le taureau par les cornes en décidant d’une réorganisation structurelle. Nous comprenons l’émotion mais il faut en passer par là pour maintenir l’école à flot. Et sur les accompagnements des personnes, nous sommes au-delà de ce que prévoit la loi.»

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis