Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La drunkorexie, un fléau de plus en plus répandu

La drunkorexie, un fléau de plus en plus répandu

La drunkorexie, le fait de ne pas manger pour mieux boire, est un fléau de plus en plus présent, selon une étude de chercheurs du Missouri, et en particulier chez les étudiantes.

21 Octobre 2011 à 10h41 | | 1 avis

La drunkorexie, un fléau de plus en plus répandu

La drunkorexie, c'est quoi ?

La drunkorexie, c'est le mélange de deux fléaux bien connus : l'anorexie et l'alcoolisme. En fait, cela consiste à sauter des repas, donc des calories, pour pouvoir boire plus pendant les soirées. 

Selon l'étude publiée par les chercheurs du Missouri, ce phénomène est trois fois plus répandu chez les étudiantes que chez les étudiants. Les chercheurs expliquent cela par le fait que la pression sur les filles et leur silhouette est plus présente que chez les garçons, surtout à l'université.

Au total, ce sont 16% des étudiants interrogés qui déclarent ne pas manger avant de boire de l'alcool.


Les dangers de la drunkorexie.

Le problème, c'est que cette pratique n'est pas sans dangers. Au contraire, elle est même très dangereuse pour la santé. Privé son corps et surtout son cerveau de nourriture et consommer de grandes quantités d'alcool peut avoir de très graves conséquences.

La drunkorexie peut entrainer des problèmes au niveau des fonctions cognitives : difficultés à se concentrer, à prendre des décisions et à étudier. Cette pratique peut également entrainer une addiction plus rapide à l'alcool. Enfin, les femmes sont plus sensibles, de par leur métabolisme, au danger de l'alcool sur les organes vitaux.

Les avis sur cet article
jujudu70

20 / 20

Je me demanderai toujours quel est l'intérêt de se mettre minable... Je n'ai jamais été bourrée de toute ma vie et ça ne m'a jamais empêché de m'amuser.
Par

jujudu70

- le 03 Novembre 09h17
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis