Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Décryptage : Les devoirs à la maison, le pour...

Décryptage : Les devoirs à la maison, le pour et le contre

Les devoirs à la maison sont souvent source de tension et de stress pour les parents autant que pour les enfants. Mais ils ont aussi des bienfaits. Voici une liste de pour et de contre concoctée par la rédaction sur ce sujet qui continue à faire débat.

14 Septembre 2012 à 15h44 | | 0 avis

Décryptage : Les devoirs à la maison, le pour et le contre

Contre

  • Les devoirs à la maison seraient source d’inégalités : conditions de travail, ressources documentaires, accès à internet, disponibilité et compétences des parents
  • Il serait impossible, en tous cas très difficile, pour un enfant de se concentrer après une journée de huit heures.
  • Les parents rentrent souvent tard du travail, vers 19h souvent, et donc il reste peu de temps pour les devoirs et ceux-ci commencent donc tard dans la journée.
  • Le moment des devoirs est surtout un cap difficile à gérer pour les parents car il crée des tensions entre parents et enfants.
  • Faire ses devoirs n’empêche pas l’échec des élèves.


Pour

  • Les devoirs permettraient la vérification de l’assimilation de l’enseignement et sa compréhension.
  • Ils informent les parents sur le déroulement de l’enseignement et leurs donneraient ainsi la possibilité de dialoguer avec l’enseignant en cas de soucis.
  • Les devoirs à la maison apprennent à l’enfant à se prendre en charge
  • Ils permettent aux professeurs de noter la progression de l’acquisition des savoirs par l’élève.
  • Les parents ont eux aussi un devoir d’éduction envers leurs enfants, cela ne devrait pas être un privilège de l’école.

Quoi qu'il en soit, lorsque l'on voit tous ces arguments, on comprend que la question des devoirs n'a pas fini de faire débat !

 

 

Crédit photo: © Christophe Fouquin - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis