aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Devenue star après les HYPE Awards, Philippine...

Devenue star après les HYPE Awards, Philippine Dolbeau se confie à digiSchool

A 16 ans, Philippine Dolbeau fait déjà la une des médias. Récompensée lors des digiSchool HYPE Awards 2015 pour son projet New School, la jeune lycéenne s’est faite repérer par Apple deux mois plus tard.

14 Janvier 2016 à 10h22 | | 7 avis

Devenue star après les HYPE Awards, Philippine Dolbeau se confie à digiSchool

Philippine Dolbeau a 16 ans, et est en 1ère littéraire dans les Yvelines. Cette jeune fille a inventé un système quasi-révolutionnaire pour tout professeur de collège et lycée. Entre élèves distraits et difficultés de se faire entendre, les professeurs passeraient plus de 28 heures par an à faire l’appel. Quand Philippine s’est rendue compte de cette perte incroyable de temps de cours, elle a décidé de créer une application pour y remédier.

New School est un projet innovant du milieu de l’éducation. Grâce à une application sur le smartphone du professeur, ce dernier peut commencer son cours directement après l’entrée en classe. Il lui suffit simplement de lancer New School, de choisir sa classe, puis de cliquer sur « faire l’appel ». Durant 10 minutes (pendant lesquelles l’enseignant est libéré), l’application se charge de tout. Elle reçoit les signaux des petits boîtiers émetteurs dont chaque élève est équipé, et fait la liste des élèves absents ou présents. Sa technologie va même jusqu’à envoyer des SMS ou des mails aux parents dont les élèves seraient absents.

Je tente ma chance aux digiSchool HYPE Awards 2016

 

Rappelle-nous en quelle classe tu es et quelles options tu suis. 

Je suis actuellement en Première Littéraire, et suis les options Arts et Anglais Littérature.  

 

Quels sont tes plans d'études ?

Je souhaite devenir Journaliste. J’aimerais intégrér une Prépa Sciences Po à Paris afin de préparer le concours d’entrée, pour ensuite suivre des études de journalisme, à l’étranger ou en France.

 

Que s'est-il réellement passé avec Apple ?

Nous avons rencontré Apple en Juin dernier. Ils nous ont beaucoup aidé sur la construction du projet et sur nos avancements.  

➜ Voir aussi : 8 mois après les HYPE Awards, Philippine est repérée par Apple

 

"Je voudrais montrer qu’il est possible de monter sa Start-Up à 16 ans"

 

Tu fais la tournée des médias depuis quelques jours, comment parviens-tu à concilier cela avec tes révisions et tes devoirs ?

La communication autour de New School est très importante, il faut faire connaître le projet. Il est vrai que suite à mon passage sur BFM Business, les retombées médiatiques furent incroyables. New School est certes un vrai sujet, mais je voudrais montrer qu’il est possible de monter sa Start-Up à 16 ans. Aujourd’hui, notre société évolue et mon projet est la preuve que des centaines de jeunes qui, comme moi, ont un projet, peuvent le réaliser et créer le monde de demain. Si mon expérience peut inspirer certains, c’est juste génial. Et New School est un projet parmi tant d’autres ! La preuve qu’aujourd’hui, tout est possible…  

 

Comment tes amis et tes parents vivent-ils cela ?

Mes parents sont incroyables. Ils m’aident et me soutiennent comme jamais, c’est fou, et je leur en suis très reconnaissante. Je n’aurais jamais rien pu créer sans eux. Mes amis aussi sont géniaux. Soutien, encouragements, ils sont là quand j’ai besoin d’eux !  

 

"C’est une incroyable expérience qui n’aurait pu être possible sans notre participation aux HYPE Awards de Digischool 2015"

 

De qui t'entoures-tu pour développer ton projet ?

Tout d’abord de mes parents. Puis de mes enseignants, de chefs d’établissements, de chefs d’entreprises et de développeurs qui participent à cette superbe aventure humaine.

Où te vois-tu dans 5 ans ?

En plein dans mes études de Journalisme ! Il faut garder les pieds sur terre, et je mets un point d’honneur à continuer à travailler comme il se doit, avoir de bonnes notes et le projet passe après ! Certes, cette aventure demande de nombreux sacrifices, de temps notamment, mais c’est une incroyable expérience qui n’aurait pu être possible sans notre participation aux HYPE Awards de Digischool 2015.

 

➜ Voir aussi : Les gagnants des HYPE Awards 2015 : que faut-il retenir ?

Les avis sur cet article
Pognonpognon

20 / 20

pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, je vous invite à écouter une conférence de Philippe Bihouix en version courte : https://www.youtube.com/watch?v=DzAfmc97K94 http://www.dailymotion.com/video/x20m2hy_entretien-avec-philippe-bihouix_news et en version plus longue et plus détaillée : https://www.youtube.com/watch?v=ssELo12XHJM Les technologies actuelles sont consommatrices de ressources rares que nous épuisons à une vitesse folle. En plus, de l'esprit de contrôle et de flicage répugnant de ce projet, c'est un gâchis monumental et de la pollution à venir qui se rajoute (qu'on va encore envoyer en Inde ou en Afrique). Avant de balancer des anathèmes sur le fait que des personnes critiquent vivement quelque chose, il faudrait un peu se renseigner sur les conséquences du dit projet. Au-delà même de l'humain qui au lieu d'être dans le partage, la solidarité et le fait de prendre soin des uns et des autres, je sais bien que pour bon nombre d'entre nous (français) c'est important tout ça quand on regarde la télé, dans les faits, les gens peuvent plus ou moins crever, surtout s'ils sont étrangers, noirs ou musulmans... La culture, l'entraide, le soutien, tout ça, c'est effectivement très rétrograde en effet. Préférons la technologie et la déshumanisation des rapports sociaux, c'est ça qui va effectivement bien préparer le monde de demain, comme ce projet le sous-entend et les personnes qui le soutiennent aussi. Oui au-delà de l'humain, puisqu'il importe si peu pour vous... évaluez les conséquence de ce genre de gaspillage qui ne sert à rien, si ce n'est à rendre toujours plus froides nos relations humaines, évaluez la bêtise crasse de ce genre de projet d'une gamine qui, plutôt que de chercher à gagner du fric n'importe comment, ferait mieux effectivement, à son âge de se cultiver et de lire un peu plus de sociologie et travaux sur l'écologie, la rareté des ressources naturelles, la pollution généralisée, etc. etc. etc. que d'imaginer des choses qui sont parfaitement dénuées de sens.
Par

Pognonpognon

- le 15 Janvier 09h57
moricef

20 / 20

@Bigben : Aaahaa! Le beau discour technocratique sur l'innovation envers et contre tout! Si tu es aussi enthousiasmé par ce projet de flicage, pourquoi ne serais-tu pas le premier servi? Un code-barre tatoué sur l'avant-bras (avec date de péremption incluse) pour t'aider à te rappeler les camps de «vacances» des années quarante. Je te suggère la lecture de «Soumission à l'autorité» de Stanley Milgram pour décrasser ta lorgnette. Ainsi que celle d'Hara Kiri, l'ancêtre de Charlie ( tu sais, «Je suis Charlie», ça te parles?). Un grenouille plongée dans l'eau bouillante tente d'en ressortir aussitôt; mais si l'eau est chauffée progessivement, cette grenouille ne se rend compte de rien, même quand l'eau se met à bouillir; il est alors trop tard. Dans cette société, l'eau est bien top proche de l'ébullition. La myopie du confort matériel et intellectuel n'est pas irrémédiable, que diable!
Par

moricef

- le 15 Janvier 08h42
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis