Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Des étudiants exclus parce qu'ils étaient tro...

Des étudiants exclus parce qu'ils étaient trop vieux

Des étudiants de l'Université Abderrahmane Mira de Béjaia, en Algérie, ont été exclus à cause de leur ancienneté. Retour sur une décision surprenante qui provoque le soulèvement de ces jeunes.

Publié le 13 Novembre 2014 à 10h43 | | 0 avis

Des étudiants exclus parce qu'ils étaient trop vieux

600 étudiants exclus

La principale raison semble être leur âge. L’article 33 relatif au règlement intérieur du système LMD souligne que l'étudiant inscrit en licence ne peut y séjourner plus de 5 années, même dans le cas d'une réorientation. Cette règle, conçue en 2011, n’avait jusqu’ici jamais été appliquée. Ceci explique les réactions et l'incompréhension de l'exlcusion des étudiants.

D'autres raisons surviennent alors, c'est aussi à cause de l’absence de places pédagogiques. L’Université ne pouvant plus recevoir des étudiants nouveaux, aurait décidé d’exclure les anciens, qui avaient des difficultés d’apprentissage.

Les étudiants ont bloqué l’Université pour être réintégrés

Les manifestants exigent coûte que coûte leur retour en cours. Le premier responsable de cette Université, Mr Boualem Saidani, a utilisé la radio locale pour répondre aux protestations : ‘’ Effectivement, un groupe d’étudiants qui ont été exclus ont fermé les portes de l’Université pour exiger leur réintégration. Pourtant, la décision a été prise par le conseil des enseignants ainsi que la direction pour plusieurs paramètres qui ont été pris en considération, notamment en ce qui concerne leur ancienneté et leur âge. De ce fait, on a décidé de prendre les mesures nécessaires puisqu’on a saisi les services de sécurité et la justice pour voir ce qu’il y’a lieu de faire et prendre les décisions qui s’imposent d’autant plus que des milliers d’étudiants ont été privés des études hier ‘’. 
Il a également déclaré que l’exclusion était justifiée si l'étudiant n’avait pas obtenu 120 crédits ou plus, dans le cas contraire, il serait exceptionnellement autorisé à se réinscrire pour une sixième année de licence.

Loin d’être calmé par cette dernière annonce, un étudiant exclu maintient que «l'ancien recteur et tous les responsables des départements nous ont promis qu'il n'y aurait aucune exclusion lors de l'instauration du système LMD au sein de notre université».

Plus de 3000 étudiants avaient été exclus !

Au départ 3000 élèves auraient dû être exclus de l’Université selon le fameux article cité précédemment. L’administration a ensuite décidé de revenir sur sa décision en ce qui concerne les élèves de première et deuxième années, inscrits en 2011.

Les jeunes gens, quant à eux, justifient leurs difficultés par des «mauvaises conditions socio- pédagogiques, la dégradation du climat des études à cause du système LMD, et les mauvaises orientations, ainsi que l’imposition des filières».

On peut enfin lire dans le dernier communiqué de l’Université destiné aux manifestants que le rectorat campe sur ses positions et stipule que  «La décision d’exclusion pour retard pédagogique est conforme aux dispositions de l’arrêté ministériel n°712 du 03/11/2011 fixant les modalités d’évaluation, de progression et d’orientation dans les cycles d’études. Cette décision est irrévocable ».

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis