Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'Agoraé de Lyon 1 voit plus grand

L'Agoraé de Lyon 1 voit plus grand

L'Agoraé de Lyon 1 déménage et s'agrandit. L'épicerie solidaire va fêter ses deux ans d'existence en offrant plus de produits à plus d'étudiants. L'Agoraé, qui a vu le jour le 20 octobre 2011, a posé ses valises dans le batiment central de la Doua pour plus de visibilité et pour surtout avoir plus d'espace donc un stockage de produits, vendus jusqu'à 80% moins cher qu'en grandes surfaces, plus important.

20 Septembre 2013 à 15h30 | | 0 avis

L'Agoraé de Lyon 1 voit plus grand


 

Il y a un an, nous avions interviewé Juliette, membre de l'Agoraé et embauchée en service civique par la FAGE, sur les caractéristiques de cette épicerie solidaire. Retour sur cet entretien.

 

  • Qu’est ce que l’Agoraé ?

C’est une épicerie solidaire pour les étudiants en situation précaire mais c’est également un lieu de vie pour tous, usagers de l’épicerie et autres étudiants. C’est un projet global à l’initiative de la Fage, qui a constaté que la précarité étudiante oblige les jeunes à travailler et que cela entraîne parfois l’échec scolaire et, par conséquent, l’isolement de l’étudiant.

Le but c’est de créer de la mixité sociale, raison pour laquelle on essaie d’organiser toutes sortes d’activités, gratuites bien sûr. Il ne faut pas que les étudiants précaires s’isolent.


  • Sur quels critères sont choisis les usagers de l’épicerie solidaire ?

Lorsqu’un étudiant a des problèmes d’argent et qu’il veut bénéficier des produits de l’épicerie solidaire, il doit d’abord remplir un dossier pour lequel de nombreux justificatifs sont demandés. Il explique également ses motivations et quels sont ses projets, notamment s’il est prêt à donner un peu de son temps en devenant bénévole pour l’association. Tous les mois, nous nous réunissons avec les assistantes sociales du Crous pour suivre les étudiants qui auraient des problèmes en cours d’année.


  • Combien de jeunes bénéficient de l’épicerie solidaire ?

L’Agoraé de Lyon a été crée l’année dernière et ce sont 50 étudiants qui ont bénéficié de l’épicerie solidaire. Cette année, nous avons 25 usagers et une dizaine de dossiers en attente. Pour des raisons humaines et pour pouvoir bien accueillir tout le monde, nous nous limitons à 150 usagers maximum.


  • D’où viennent les denrées disponibles dans l’épicerie solidaire ?

Nous avons trois sources d’approvisionnement : Simply Market avec qui nous avons un partenariat, la banque alimentaire et l’association Revivre. Nous nous approvisionnons chez Simply Market deux fois par semaine pour les produits frais, le supermarché nous fait don de divers produits alimentaires.

Nous allons également à la banque alimentaire où nous pouvons acheter de l’alimentaire à très bas prix. Il s’agit de nourriture issue des aides alimentaires françaises et européennes. On les achète 7 centimes d’euro au kilo et pouvons alors les vendre pour un très petit prix aux usagers de l’épicerie solidaire.

L’association Revivre récupère des produits abîmés, par le transport ou autre, et que les supermarchés ne veulent pas vendre. Nous leur achetons ces produits à très bas prix. De plus, le principe de l’association est vraiment bien puisqu’ils travaillent avec des personnes en réinsertion.

Pour les produits frais, Il est difficile de les stocker à l’épicerie. Du coup, tous les jeudis, nous vendons des paniers AMAP. Il s’agit de fruits et de légumes de saison venant directement des producteurs. Ils sont à 5 euros  et peuvent être achetés par les usagers de l’épicerie solidaire mais également les autres étudiants. Le but est d’inciter les jeunes à consommer de manière plus responsable et à avoir une hygiène de vie plus saine.

Pour aller chercher tous ces produits (ndlr : 400 kilos de denrées le jour de notre entretien !), nous avons un camion à notre disposition.

 

L'épicerie solidaire de Lyon 1 : 10 centimes les 500 g de riz !


  • Quelles sont les produits les plus demandés par les étudiants ?

Le lait, le jus d’orange et le thon ! C’est ce qui part le plus vite. Par contre d’autres produits n’ont pas le même succès comme le taboulé ou les plats préparés.


  • Comment est calculé le « panier moyen » dont  les étudiants de l’épicerie solidaire peuvent bénéficier ?

Chaque mois, les bénéficiaires de l’épicerie solidaire ont un panier qui va de 10 à 18 euros, selon leurs moyens. Cela peut paraître très peu mais le prix de nos denrées étant très bas, cela correspond à un panier de plus ou moins 100 euros dans les commerces. En effet, les produits venant de Simply Market et de l’association Revivre sont vendus 5 fois moins chers, et les denrées venant de la banque alimentaire sont vendues à 10% de leur prix normal.


  • Comment êtes-vous financés ?

Nous recevons des subventions de l’Etat et de la Région. Nous travaillons également avec l’ANDES et le GESRA. L’ANDES nous donne des chèques à dépenser chez Auchan. Mais il ne s’agit toujours que de produits alimentaires. Les produits d’hygiène sont les plus compliqués à avoir mais notre but ici, ce n’est pas de faire de l’assistanat mais de l’accompagnement ! D'ailleurs, pour les garder ancrés dans réalité, nous affichons toujours le prix du marché en-dessous du prix de l'épicerie. Il ne faut pas que les étudiants considèrent l’Agoraé comme une solution pérenne. Ils ne doivent pas en devenir dépendants. C’est pourquoi la situation financière des étudiants est réévaluée tous les six mois.


  • Qu’avez-vous prévu pour animer le lieu de vie commun à tous les étudiants ?

Il est prévu d’organiser les mercredis de l’Agoraé avec des soirées jeux de société ou des formations de premiers secours, par exemple. L’Agoraé est également un bon moyen pour les étudiants ne connaissant pas la ville de la leur faire connaître. Nous prévoyons d’organiser, une fois par mois, des visites de Lyon, quartier par quartier.


  • Quand est ouvert l’Agoraé ?

L’épicerie est ouverte 15 heures par semaine suivant les besoins des étudiants des Universités Lyon 1, Lyon 2 et Lyon 3. Le lieu est fermé pour les vacances de Noël et en été.


Vous voulez avoir plus d’informations sur l’épicerie solidaire de Lyon, allez sur la page Facebook Agorae Lyon. Vous y trouverez les horaires et les événements prévus.

Vigane Blakaj et Elsa Fachinetti

Retrouvez tous nos reportages !

Crédits photo : © mangostock - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis