Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Décryptage : pas assez d'enseignants en France ?

Décryptage : pas assez d'enseignants en France ?

15 Février 2011 à 16h05 | | 0 avis

Décryptage : pas assez d'enseignants en France ?

On a souvent l'impression qu'il y aurait trop d'enseignants en France. Et pourtant, une note de synthèse de février 2011 intitulée "Tendances de l'emploi public", publiée par le Centre d'analyse stratégique (CAS), montre que la France est le pays qui a le taux d'encadrement (nombre de professeurs pour 100 élèves ou étudiants) le plus bas parmi les pays de l'OCDE...

Un bonnet d'âne pour la France ?

Nicolas Sarkozy lui même le dit : "depuis 20 ans, il y a 500 000 élèves en moins et 34 000 enseignants en plus" (Paroles de Français, TF1, 10 février 2011). Et pourtant... les professeurs ne seraient pas si nombreux en France.

C'est en tout cas ce qu'indique une note de synthèse intitulée "Tendances de l'emploi public" publiée ce mois ci, par le Centre d'analyse stratégique, le CAS (une institution placée auprès du 1er Ministre). Il en ressort qu'en France, on note seulement 6,1 enseignants pour 100 élèves ou étudiants, ce qui est le taux le plus bas de l'OCDE, derrière par exemple la Suède, la Grèce et le Portugal qui dépassent, eux, les 6,1 enseignants! Vousnousils.fr s'est intéressé à cette note, qui montre bien que la France n'est pas, contrairement à l'idée reçue, un pays qui dépense énormément dans l'enseignement...


50 000 suppressions de postes dans l'éducation nationale en 3 ans

éducation nationale suppression postesCet état des lieux est la conséquence directe des suppressions de postes importantes entamées depuis 2007 dans l'Education Nationale : 50 000 depuis 2007, et 16 000 de prévues en 2011. Le problème n'étant d'ailleurs pas tant le nombre d'enseignants en soi que le nombre d'élèves par classe qui, lui, augmente.

A force, ces suppressions de postes amènent leur lot de mécontents, comme LeMonde.fr l'indique aujourd'hui : 47 titulaires des Palmes Académiques vont renvoyer à Luc Chatel leurs décorations pour protester à la politique d'Education du gouvernement actuel. Dans une lettre au ministre de l'éducation nationale, titrée "Ras les palmes", à paraître demain dans Charlie Hebdo, ils écrivent :

"Nous constatons aujourd'hui, avec une infinie tristesse, que l'éducation nationale souffre de plus en plus d'une politique où la logique comptable et la notion de rendement ont pris le pas sur toute réflexion pédagogique et sociale".


"Aucune annonce pour calmer les profs"

Cette grogne d'enseignants, inspecteurs et autres personnels de l'éducation nationale pourrait-elle inciter le gouvernement à revoir sa copie ? Non,  selon leparisien.fr qui, à propos de l'émission "Paroles de Français", écrivait "Aucune annonce pour calmer les profs"...

Nicolas Sarkozy avait en effet dit, durant cette émission : "Arrêtons de nous focaliser sur le quantitatif et mettons-nous sur le qualitatif". Manière de dire que les enseignants sont suffisamment nombreux, mais pas assez compétents ? Le président de la République a par ailleurs rappelé que l'éducation nationale représente tout de même le 1er budget de la Nation, avec 60 milliards d'euros.

Signe que le sujet est brûlant ces temps-ci, Claude Allègre, ancien ministre de l'éducation nationale, livrait ce matin au Point ses clés pour "sortir l'école de la spirale de l'échec". Lui qui, à l'époque, annonçait vouloir "dégraisser le mammouth" n'y évoque pas directement les suppressions de postes et dénonce des "intrigues de cours [qui] ont eu raison de [lui]" ! La "cour" des enseignants, appréciera...

 

 

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis