Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Débat sur le port du voile à l'université re...

Débat sur le port du voile à l'université relancé par la ministre des Droits des femmes

Encore une fois le débat sur l’interdiction du port du voile à l’université est relancé. Pascale Boistard, ministre des Droits des femmes explique être contre le port du voile lors d’une interview donnée au Figaro.fr.

03 Mars 2015 à 09h39 | | 0 avis

Débat sur le port du voile à l'université relancé par la ministre des Droits des femmes

La ministre des Droits des femmes « contre » le port du voile à l’université

Lors d’une interview accordée au Figaro.fr lundi, la ministre des Droits des femmes, Pascale Boistard indique être contre le port du voile à l’université. « Je n’y suis pas favorable, même si ce n’est pas une obligation », explique-t-elle avant de poursuivre « l’université peut faire partie de ces espaces publics où le port du voile… », sans pour autant finir sa phrase. Cependant, Pascale Boistard, ne s’avance pas sur la mise en place d’une interdiction officielle du port du voile dans l’enceinte des universités mais explique que « c’est aux présidents d’université de dialoguer avec les étudiantes ».

L’UMP opposé au port du voile pour « garantir la neutralité »

Mi février, le parti de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), avait notamment indiqué sa position concernant le débat du port du voile. Selon le communiqué transmis par l’UMP et rédigé par Lydia Girous, nouvelle secrétaire de l’UMP aux valeurs de la République, le parti préconise d’étendre la loi de 2004, qui interdit les signes ostentatoires d’appartenance religieuse dans l’enseignement secondaire, aux universités. Dans le but de « garantir la neutralité religieuse et permettre un enseignement sans pression, sans intrusion du fait religieux ».

Des avis mitigés sur le port du voile à l’univiersité

Geneviève Fioraso, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche expliquait en 2013 que le voile à l’université « ne posait pas de problème ». Alors que, Manuel Valls qui, à cette époque était ministre de l’Intérieur expliquait que « des situations mériteraient d’avoir plus de cohérence », notamment car les IUT interdisent le port du voile mais les universités l’autorisent. Rappelons également qu’un sondage Ifop montrait que 78% des Français étaient opposés au port du voile à la fac. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis