Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Créer son entreprise grâce aux particuliers

Créer son entreprise grâce aux particuliers

18 Février 2011 à 00h00 | | 0 avis

Créer son entreprise grâce aux particuliers

En 2010, le nombre de création d’entreprises est estimé à 622 039 dont plus de la moitié pour le statut d’auto-entrepreneur, une hausse de 7,2 % par rapport à 2009. Cependant le problème numéro 1 pour la création d’entreprise est l’investissement : comment récolter des fonds ?

La création d’entreprise : les démarches et formalités

Aujourd’hui, les formalités de créations se sont simplifiées : plus rapides et moins coûteuses. Il ne faut toutefois pas confondre entreprise avec société. Pour créer son entreprise, il faut :

  • un projet d’entreprise qui va déterminer les objectifs, le financement ;
  • choisir le statut juridique, la dénomination sociale interroger l’INPI pour vérifier si le nom n’est pas déjà utilisé) et le siège social (déterminer les statuts de l’entreprise) ;
  • immatriculer l’entreprise auprès de la Chambre des Commerces et des Industries ;


La création grâce aux particuliers via internet

Trois amis voulaient créer leur entreprise : construire des figurines en 3D personnalisables, mais les banquiers, très hostiles, ne voulaient pas prêter de l’argent considérant le projet de risqué. Pour finaliser le projet, ils ont eu recours à internet demandant à des particuliers d’investir dans cette affaire pour « le prêt rémunéré entre particuliers » et en échange ils percevront des intérêts.


Le fonctionnement du « prêt rémunéré entre particuliers »

Le particulier passe par une institution en collaboration avec une banque qui édite un crédit. Le créateur d’entreprise reçoit l’argent et rembourse les particuliers avec des intérêts pour un taux de 4,5 % l’an sur une durée de trois ans et même en cas de faillite, le particulier récupère son argent investi.


Les risques pour les particuliers

Même si le particulier décide de l’entrepreneur, des risques existent. Le prêt est tout de même encadré par les banques qui surveillent la solvabilité de l’entreprise mais le particulier peut tout de même se retrouver ficher à la banque de France : il faut savoir qu’un investissement n’est toujours pas sans risque.


Lire également :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis