Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Course Croisière EDHEC : TEAM EDC

Course Croisière EDHEC : TEAM EDC

L'équipe EDC nous envoie des nouvelles avec ses journaux de bord !

Publié le 18 Avril 2011 à 00h00 | | 0 avis

Course Croisière EDHEC : TEAM EDC

Mardi 12 avril

TEAM EDC

C'est à l'aube d'une magnifique journée que nous hissons les voiles direction la Trinité sur mer. En effet, l'unique manche du jour est plus communément appelée un côtier. Celui-ci consiste à aller chercher des bouées au large de la presqu’ile de Quiberon et passer la porte qui nous mène a l'arrivée. Nous débutons au près, après un départ a la limite du BFD ( black flag) qui nous place dans les toutes premières positions. Nous enroulons alors la boue de dégagement a la 6e place.

La concurrence s'approche

Nous entamons alors un long bord de reaching sous spi jusqu'au passage de la Teniouz en conservant notre place dans l'échappée de tête. Grégoire au piano, Valentin et David a l'embraque réalise un très bon travail. Le spi est tout le temps gonfle et nous avançons à une moyenne de 9 nœuds. A tribord, nous apercevons la côte sauvage et a bâbord belle-île. A l'entrée du chenal de la Trinité, le vent molli,mais l'attention du skipper nous permet de passer la porte, dernière étape avant l'arrivée. Cependant, 3 de nos concurrents directs ne la passe pas, la procédure de réclamation est en cours.

Nous créons l'écart avec le reste de la flotte, et concourrons avec 20 bateaux. Ce mardi nous passons l'arrivée a la 9e position et 2e en skipper étudiant, très belle performance. Au port nous rangeons le bateau, plions les voiles, et allons bivouaquer dans une ambiance bon enfant entre passionnée de voile. Les plus courageux dormirons dans le bateau ce soir lales autres en tente.


TEAM EDC

Mercredi 13 avril

Le réveil est difficile pour l'ensemble des équipages, le briefing skipper est a 7h30, la fatigue commence a se faire ressentir. Nous sortons la grand voile et mettons en place l'ensemble des écoutes et drisses. La procédure de départ démarre vers 10h30, le vent est moins important que la veille même si nous atteignons les 3 4 Beaufort nous permettant de courir. Le bateau comité fait tomber le pavillon P, la minute de la minute démarre, toute la flotte se resserre sur la ligne de départ. Le départ est lancé, nous nous dégageons de l'ensemble des bateaux et prenons la tête. L'ensemble de l'équipage est au rappel. Nous enchaînons les virements et gardons notre avance.

La Teniouz

Au passage de la bouée de dégagement, nous sommes a la corde avec 5 équipages professionnels. Au passage de la Teniouz, nous mettons le tangon, lançons le spinnaker et affalons le génois. L'ensemble de l'équipage est très motivée pour assurer une place dans le top 15. Durant ce long bord de vent arrière, le vent tourne, nous sommes dans l'obligation d'adapter notre stratégie. Nous nous rapprochons progressivement de l'île de croix, où nous devons contourner une bouée. Après plusieurs empannages, nous nous rapprochons de l'arrivée et terminons 11e. Nous arrivons au ponton et amarrons le bateau, dès demain les parcours tactiques reprennent.


Jeudi 14 avrilTEAM EDC

Après les bons résultats des dernières manches, nous comptons sur les manches du jour pour travailler notre ranking. Les manches du jour sont ce que l'on appelle entre voileux, un parcours banane, qui consiste à effectuer deux tours et demi du même parcours. Bien que les vents soient très faibles, le comité nous fait partir quand même dans l'espoir d'attraper une brise en mer. Grâce a cette manœuvre nous parvenons a courir deux manches avec réduction de parcours, nous nous classons respectivement 13 et 11 du général soit 3 et 1 du classement étudiant. Sur les deux manches, nous prenons un bon départ profitant d'une judicieuse gauche, au près serre.

 

Sur les deux manches nous passons 5 et 6 à la boue et lançons le spi tant bien que mal avec la légère brise. Après 1 tours et demi, les parcours sont réduits et nous assistons au second parcours a une fin de manche surréaliste, ou les bateaux sont quasiment a l’arrêt et a 50m de la ligne d'arrivée, les équipages repartissent au mieux les poids pour gagner le demi nœuds qui leur feront passer la ligne.

 

 

 

 


Petit mot de la rédac'

L'équipe Mediaetudiant.fr tient à remercier la TEAM EDC pour ce formidable témoignage. Nous remercions également à tous ses partenaires, Saint James, EDC, Thermo King, Centre de la Vision,LRI et domaine des moulins pour leur soutien !

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis