Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Des cours de gentillesse à l'école !

Des cours de gentillesse à l'école !

Les écoles au Danemark, en Russie et aux Pays-Bas donnent des cours de solidarité et de gentillesse. Mais que signifie apprendre l'empathie à l'école ? digiSchool vous explique le principe de cet enseignement.

Publié le 18 Novembre 2016 à 17h00 | | 0 avis

Des cours de gentillesse à l'école !

Des cours de gentillesse : pourquoi faire ?

Même si instaurer des cours de gentillesse peut paraître loufoque, ce projet est très sérieusement mis en place dans certains pays. En effet, des études conduites depuis 2002 ont prouvé que les élèves empathiques (être capable de se mettre à la place d’un autre individu et de comprendre ses sentiments et ses émotions) obtiennent de meilleurs résultats scolaires. En effet, en étant attentif à autrui, on a plus de chances de grandir heureux et épanoui et cela se répercute forcément sur le parcours scolaire.

 

Des exemples à suivre ?

  • Le Danemark vient de mettre en place des cours obligatoires de gentillesse et d’empathie dans toutes les écoles du pays pour les enfants de 6 à 16 ans. Les enfants sont incités à faire part de leurs émotions par le biais de contes ou de théâtre, par exemple.
  • Aux Pays-Bas, on parle d’ateliers « d’entraide » dans lesquels grands et petits de la même école se rejoignent. Pendant ces ateliers, les grands aident les petits, cuisinent avec eux et jouent ensemble.
  • En Russie, cela fait plus de dix ans que les élèves à l'école primaire suivent des cours de « gentillesse ». Ces cours consistent à leur faire rencontrer des personnes souffrant de handicap pour échanger avec elles. Cela permet aux enfant de comprendre les difficultés que les personnes handicapées rencontrent au quotidien.

➜ À voir aussi : Partir étudier au Danemark : le témoignage de Paul

 

Où en est la France ?

En France, les cours d’éducation civique dispensés au collège et au lycée évoquent beaucoup les principes de solidarité et de citoyenneté. Néanmoins, on ne donne pas la possibilité de mettre ce savoir en pratique. Le Danemark est le pays le plus heureux du monde, pourquoi ne pas suivre son exemple en commençant par mettre en place des cours d’empathie ?

En attendant, vous pouvez toujours rejoindre une association en tant que bénévole pour développer votre sens du partage et de l’entraide. L’engagement au sein d'une association est très enrichissant, puisqu'il vous permet de vous rendre utile tout en rencontrant des gens que vous n'auriez sûrement pas rencontrés dans un autre cadre.

➜ À voir aussi : Tout savoir sur le statut de bénévole

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis