Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Concours des professeurs des écoles: une séle...

Concours des professeurs des écoles: une sélection toujours plus drastique

Cette année, les concours des professeurs des écoles organisés dans chaque académie seront encore plus sélectifs que l’an dernier. digiSchool vous explique.

Publié le 11 Février 2016 à 17h52 | | 0 avis

Concours des professeurs des écoles: une sélection toujours plus drastique

Mauvaise nouvelle pour ceux qui s’orientent vers une carrière d’instituteur: la sélection des futurs professeurs des écoles s’annonce de plus en plus drastique.  En effet, si l’on compare le nombre d’inscrits au concours au nombre de postes ouverts dans chaque académie, il apparaît que les ratios se resserrent.

700 postes pour 7000 candidats supplémentaires

On constate pourtant au niveau national une hausse de 6,6% des postes ouverts au concours externe par rapport à 2015. Le problème, c’est que le nombre de candidats a lui aussi augmenté cette année, de plus de 11%. En résumé, s’il y a 700 postes ouverts supplémentaires, ce sont 7000 candidats de plus qui vont passer le concours des professeurs des écoles cette année.

On passe donc d’un ratio de 19% à 17% de reçus entre 2015 et 2016. Ceci dit, il faut relativiser. En effet, le nombre d’inscrits au concours ne correspond pas vraiment au nombre de candidats réels: en 2015, ils étaient 54,1% à ne pas s’être présentés aux épreuves.

➜ À voir aussi : Testez vos connaissances sur la formation de professeur des écoles

De grands écarts entre les académies

Notons aussi que la répartition des postes varie fortement d’une académie à l’autre, et que chacune n’a pas vu ses ratios évoluer dans le même sens. Par exemple,  alors que l’académie de Montpellier est passée de 308 à 520 postes, celle de Clermont-Ferrand, elle, est passée de 200 à 95 places. On compte aussi 580 places pour 3642 inscrits à Marseille, 615 pour 3741 à Lyon, et 351 pour 2932 à Paris.

Pour les candidats des académies connaissant une forte baisse du nombre de postes ouverts, le concours supplémentaire de l’académie de Créteil ouvre 500 postes pour répondre à la pénurie de professeurs des écoles en Seine-Saint-Denis. 11 600 candidats s’y sont présentés l’an dernier, et ils seront sûrement plus nombreux cette année.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis