aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un jeune garçon meurt dans la cours de son col...

Un jeune garçon meurt dans la cours de son collège suite à une altercation

Le collège Marie Mauron, à Fayence dans le Var, est endeuillé d’un de ses élèves âgé de 13 ans, selon une information de France 3. Le jeune adolescent scolarisé en classe de 5eme a été victime d’un malaise dans la cours de son établissement et est décédé quelques heures plus tard après sa prise en charge par les équipes médicales du Samu.

23 Février 2015 à 10h01 | | 4 avis

Un jeune garçon meurt dans la cours de son collège suite à une altercation

Antoine, 13 ans pris d’un malaise après une altercation

Un jeune adolescent de 13 ans est décédé jeudi 19 février, dans l’après midi, à la suite d’un malaise dans la cours de son collège, Marie Mauron à Fayence dans le Var. Le lendemain du drame, le procureur de Draguignan confirmait qu’il y avait eu une altercation avant que le jeune garçon soit pris d’un malaise. Les circonstances n’ont pas encore pu être précisées même si Antoine, la victime, s'est écroulé vers 15 heures ce jour là dans la cours de récréation, il a ensuite été rapidement pris en charge par les équipes médicales du Samu 83 de Fréjus qui n’ont pas réussi à le réanimer. L’autopsie devrait en dire plus, « il est évident que l’autopsie et les examens vont donner des éléments de réponse », avait alors confié une source policière.

L’incompréhension règne après le drame du collègien mort

Dans la soirée de jeudi, quelques heures après le drame, le parquet de Draguignan ne voulait donner aucune réaction à chaud et déclarait simplement qu’une enquête était ouverte, ce n’est que vendredi que le procureur de Draguignan confirmait qu’il y aurait bien eu une altercation dans l’établissement avant que le jeune Antoine ne soit pris d’un malaise. Cependant il ne précisait pas le statut des individus concernés par l’altercation.

Les élèves du collège Marie Mauron, sont eux, sous le choc et ne comprennent pas ce qui a pu se passer. Selon les dires de certains parents, leurs jeunes enfants leurs auraient parlé de « petits mots », de « bousculade », ou encore d’une « gifle », mais rien qui aurait pu causer sa mort. Tous le monde s’interroge quant aux circonstances du drame, et une cellule psychologique a été ouverte pour les élèves et le personnel enseignant de l’établissement.

Les avis sur cet article
Whatever

20 / 20

Pauvre enfant ça me fait de la peine la maman et le papa doivent être dans un état lamentable les pauvres
Par

Whatever

- le 17 Avril 17h55
medio

20 / 20

Le pauvre j'imagine pas dans quelle eta est sa mere
Par

medio

- le 09 Décembre 18h18
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis