Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Classe inversée: un système éducatif qui à ...

Classe inversée: un système éducatif qui à de l'avenir

Une start-up américaine spécialisée dans l'apprentissage inversé a annoncé une levée de fonds de 18 millions de dollars. Un système de plus en plus présent dans les universités américaines.

27 Novembre 2014 à 11h31 | | 0 avis

Classe inversée: un système éducatif qui à de l'avenir

Un investissement de 18 millions pour un logiciel de classe inversée

Le secteur des classes  inversées a de l’avenir, c’est en tout cas ce qu’il faut voir dans l’investissement colossal d’une start-up américaine. En effet selon le " Washington post", Echo-360 a annoncé l’injection par ses actionnaires de 18 millions de dollars pour développer un logiciel. Don Davis, un membre du conseil d’administration a justifié cet investissement en déclarant au journal américain que  "Dans un marché émergent, il ya toujours de  la concurrence et vous devez toujours continuer à innover, mais en ce moment Echo 360 est en tête du peloton et ce financement devrait creuser son avance".

Mis en place par un professeur d’Harvard dans les années 1990, la classe inversée est une approche pédagogique dans laquelle l’étudiant visionne chez lui et au préalable, des vidéos proposées par les professeurs. Ainsi de retour en classe, l’élève n’a plus qu’a poser ses questions aux professeurs. Ce système permet de dégager du temps pour d’autres activités.

Déjà utilisé dans 625 univeristés et par 2 millions d'étudiants

Aujourd’hui ce système éducatif est en pleine expansion et ne cesse de faire de nouveaux adeptes. Avant même cet investissement, le logiciel disposait déjà d’une forte renommée outre-Atlantique, où il est présent dans plus de 625 universités et utilisé par plus de 2 millions d’étudiants. La société a passé ces dernières années à mettre au point l’ajout de nombreuses nouvelles options. Par exemple les nouvelles améliorations permettent de recueillir plus de données sur la participation et les performances de l’élève.

Ces logiciels permettent un gain de temps

Ainsi avec ces précieuses informations, les professeurs peuvent repérer les élèves en difficultés, avant qu’ils ne passent leur examen. Ce logiciel permet aux étudiants de regarder et comprendre les conférences chez eux, et quand ils sont de retour à l’université de poser leurs questions sur ce qu’ils n’ont pas compris, ce qui permet de gagner du temps et de cibler directement les difficultés de l’élève.

Ces améliorations augurent de beaux jours pour le numérique dans l’apprentissage, à l'instar du Japon qui a récemment assisté la naissance d’un cursus virtuel dans l'un de ses lycées.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis