Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Charlie Hebdo : un étudiant tabassé à coups ...

Charlie Hebdo : un étudiant tabassé à coups de batte de base-ball après un débat

L’attentat contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, le 7 janvier dernier échauffe encore les esprits aux delà des frontières françaises. Le site RTL.be nous informe de l’histoire du jeune étudiant Amadou, d’Anderlecht en Belgique, tabassé à coups de battes de base-ball par ses camarades après un débat houleux en classe.

05 Février 2015 à 09h29 | | 0 avis

Charlie Hebdo : un étudiant tabassé à coups de batte de base-ball après un débat

Amadou tabassé pour avoir défendu son professeur

Amadou élève de l’Athénée royal Leonardo Da Vinci d’Anderlecht a été pris à parti par des camarades de classe après un débat houleux concernant les attentats perpétrés contre le siège du journal Charlie Hebdo le 7 janvier dernier. Pendant le débat lancé par le professeur d’histoire, qui prenait la défense des victimes des terroristes, des élèves de cette classe n’ont alors pas apprécié que le professeur explique qu’on ne peut pas justifier de tuer quelqu’un pour des dessins, même des dessins qui visent le prophète de l’Islam.

Le professeur essayait tant bien que mal de faire comprendre aux élèves qui défendaient les frères Kouachi, la gravité des faits, mais il a fait l’objet d’une pétition pour l’empêcher d’enseigner dans l’établissement. Une initiative, selon Amadou, qui viendrait du professeur de religion islamique.

10 contre 1 à la sortie des cours

Amadou et son ami qui ne souhaitaient pas signer la pétition ont alors été victimes de pression par l’ensemble des camarades de la classe sans se laisser faire. C’est ainsi qu’il déclencha la colère de l’élève instigateur de la pétition. Mardi, à la sortie des cours ils étaient 10 à l’attendre munis de battes de base-ball. Fort heuresement une enseignante est parvenue à intervenir à temps et à appeler la police. Le pronostic vital de l’étudiant n’était alors pas engagé mais s’est vu administrer une dizaine de points de sutures au crâne.

Une enquête est menée par la ministre de l’Education belge

Suite à l’affaire, qui grâce à sa médiatisation est remontée jusqu’à l’Etat, la ministre de l’éducation belge, Joëlle Milquet, demande une enquête administrative pour déterminer les responsabilités de chacun et comprendre ce qui a pu dégénérer dans ce débat. Vu l’ampleur de l’histoire, elle a également demandé au préfet coordinateur de zone de se rendre dans l’établissement où se sont déroulés les faits pour tenter « d’y voir plus clair ».

Amadou qui accuse son école d’avoir essayé d’étouffer l’affaire a porté plainte contre cette dernière selon francetvinfo.fr, qui elle a déposé une plainte également. L’élève à l’origine de la contestation des propos de l’enseignant a été renvoyé et l’enquête administrative se tourne vers le professeur de religion islamique qui aurait influencé certains élèves.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis