Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Que signifie une certification pour une école ?

Que signifie une certification pour une école ?

Visa, Labels RNCP, AMBA, EQUIS… les certifications sont si nombreuses dans le domaine de l’enseignement que l’on a tendance à s’y perdre. Pour ceux qui ignorent leur signification, cet article vous aidera à y voir plus clair.

07 Aout 2015 à 17h04 | | 0 avis

Que signifie une certification pour une école ?

Les établissements qui détiennent des certifications en sont généralement très fiers. Mais que signifient réellement ces labels ?

La qualité fait la différence

EQUIS, AACSB, AMBA... autant de sigles dont le sens ne saute pas forcément aux yeux. Et pourtant ces abréviations ne sont pas à négliger car elles déterminent entre autres la qualité des établissements et formations, ainsi que la reconnaissance par l'Etat des diplômes délivrés.

Néanmoins, gardez à l’esprit que ces labels ne sont pas des critères de choix absolu. Ils peuvent toutefois vous aider à forger votre avis sur une école.

Deux grandes catégories d’accréditations / labels existent :

  • Les reconnaissances de l’Etat : pour une reconnaissance nationale et européenne de votre formation ;

  • Les labels attribués par des organismes privés : ils n'ont aucune valeur officielle mais apporte une reconnaissance internationale de la qualité de la formation.

Les certifications de l’Etat

Les labels attribués par l’Etat dépendent d’un certain nombre de critères tels que : la qualité de l’enseignement, le contenu du programme ou encore la facilité d’insertion des diplômés sur le marché du travail.

A noter : l'Etat ne procède à une certification d'une école ou formation qu'après 3 ans d’existence afin d’avoir plus de matière pour juger de leur qualité.

La reconnaissance de l'Etat

Avant tout, il faut savoir que la reconnaissance concerne l'établissement et non le diplôme délivré.

Elle implique que l’Etat reconnaît le fonctionnement de l’établissement en question, sa pédagogie, son administration, etc.

Ce label donne le droit à l’établissement d’accueillir des étudiants boursiers, autrement dit, sans reconnaissance par l'Etat, vous ne pouvez pas obtenir de bourses d'études pour votre formation.  

Enfin, pour être reconnue, une école doit avoir au moins une promotion diplômée pour valider l'ensemble du parcours pédagogique de l'école.

La certification RNCP

La certification RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) prouve que les programmes de l’établissement sont adaptés à l’évolution des qualifications et de l’organisation du travail.

De ce fait, le RNCP ne comporte que des certifications à finalité directement professionnelle.

Cette certification permet aux établissements de relier un niveau d'études universitaire, nationale au titre du diplôme préparé.

En ce qui concerne les certifications RNCP dépendant du Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle, c'est la Commission nationale des certifications professionnelles qui atteste de leur conformité.

Le Visa du Ministère de l'Education nationale

Le Visa pour un diplôme est délivré pour une période allant de 1 à 6 ans par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche aux écoles reconnues depuis cinq ans au moins pour des formations entre bac +3 et bac +5.

Il valide la qualité du contenu de la formation, de la pédagogie mais aussi du corps professoral.

Parmi les critères d’évaluation, on retrouve notamment : l’insertion professionnelle des diplômés et les périodes de stage.

Il est important de noter que seul le visa autorise un établissement à délivrer un diplôme. Dans le cas contraire, les établissements ne délivrent que des certificats et non des diplômes.

Par ailleurs, un diplôme ou une formation peut aussi être habilité, accrédité ou encore agréé. Ces termes témoignent tout simplement du sérieux de la formation et de ses équivalences selon leur niveaux. Il existe, quatre niveaux pour un diplôme.

  • Niveau IV : bac

  • Niveau III : bac+2

  • Niveau II : bac +3/+4

  • Niveau I : bac +5

 

 

Le grade de master

Conféré par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche et le Ministère de l’Education nationale, ce grade a pour but d’accorder un niveau bac +5 à un diplôme dispensé dans une école.

Ce grade procure généralement une plus grande notoriété internationale au diplôme validé, ce qui explique le fait qu’il ne soit pas si facile à obtenir.

Les certifications délivrés par des organismes privés

Il faut savoir que, par opposition aux labels de l'Etat, ces labels n'ont aucune valeur "officielle".  Néanmoins, l’obtention d’une certification “privée” permet à un établissement de se démarquer face à ses concurrents compte tenu de l’exigence de ce label.

Les certifications délivrés par des organismes privés s’obtiennent généralement après un audit poussé de l’école dans son ensemble.

Voici une liste des principales certifications :

EQUIS

Label européen prestigieux, il a pour mission d'évaluer les écoles de commerce dans leur ensemble : formation et recherche, activités pro, responsabilités sociales.

Seules les meilleures écoles peuvent l'obtenir : 17 écoles en France sont labellisés EQUIS. Ce label est attribué pour une durée de 3 à 5 ans.

► Voir la liste des écoles et universités certifiées sur le site officiel d'Equis

EPAS

Label européen, il accrédite des formations et non l'établissement dans son ensemble.

EQUIS et EPAS sont deux labels délivrés par l’agence européenne EFMD, une des institutions les plus importantes en matière d’audit d’évaluation stratégique et d’accréditation d’écoles.

EFMD n’attribue qu’un des deux labels par école, donc une école ne peut être obtenir les deux labels en même temps.

► Voir la liste des formations certifiées sur le site officiel d'Epas

AACSB

Label américain ayant pour objectif d'examiner les programmes pédagogiques dans le domaine du management. Cette accréditation est considérée comme un label d'excellence.

Pour l'obtenir les écoles doivent satisfaire une vingtaine de critères tels que : le niveau académique des professeurs, le processus de recrutement des étudiants, etc. Les écoles doivent par ailleurs débourser plus de 20 000 euros d'adhésion.

AMBA

Label britannique qui accrédite les formations de MBA (master of business administration soit le diplôme international d’études supérieures au niveau le plus élevé) des écoles de commerce.

Les labels d'écoles d'ingénieurs

Un label équivalent au label EQUIS existe exclusivement pour les écoles d'ingénieurs : le label QUESTE (Quality System of European Scientific and technical Education). Il certifie la qualité des écoles d'ingénieurs.

La triple accréditation

Les écoles ont la possibilité de cumuler plusieurs labels, même si rares sont celles qui ont cette chance.

La triple accréditation correspond pour une école à l'obtention des trois labels : AACSB, AMBA et l'EQUIS.

En 2002, HEC a été la toute première école à décrocher cette triple accréditation, gage de qualité et d'excellence.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis