Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Canada : Jean-Marc Ayrault nous fait traverser ...

Canada : Jean-Marc Ayrault nous fait traverser l'Atlantique

Chaque année, ils sont 4000 participants a bénéficier d'un programme d'échanges de l'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ). Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, se dit impressionné par ces jeunes qui ont "une envie formidable de s'engager et d'être utiles, pleins d'allant et de projets, et qui ne demandent qu'un coup de pouce" rapporte lemonde.fr.

Publié le 18 Mars 2013 à 11h12 | | 0 avis

Canada : Jean-Marc Ayrault nous fait traverser l'Atlantique

L'OFQJ

L'OFQJ est une institution vieille de 45 ans qui contribue au rapprochement des jeunesses française et québécoise par la mise en oeuvre de programmes de mobilités axés sur le développement et le perfectionnement professionnel.

Le coup de pouce de l'OFQJ dans le cheminement personnel ou professionnel peut vraiment "faire la différence" pour les jeunes, a soutenu Pauline Marois, Première Ministre du Québec, qui a elle même bénéficié de cet organisme bigouvernemental comme travailleuse sociale lors d'un stage en France.


Une expérience réussie

Tous les corps de métiers sont concernés. Chefs d'entreprise, cuisiniers, artistes témoignent de leur expérience enrichissante. C'est le cas de la créatrice québécoise Mariouche Gagné d'Harricana, qui recycle les fourrures pour en faire des vêtements de mode et qui a pu paticiper à un évènement culturel à Saint-Malo avec l'aide de l'OFQI.


Les voyages forment la jeunesse

"Les voyages forment la jeunesse", telle est l'opinion de notre premier ministre qui poursuit son voyage officiel au Canade avec comme axe de travail la mobilité internationale. Il vient, par ailleurs, de signer un nouvel accord réciproque sur la mobilité des jeunes à Ottawa, c'est pour lui l'occasion de "vivre une expérience internationale d'une valeur inestimable dans une économie de plus en plus mondialisée". Cet accord porte à deux ans la durée maximale des séjours de voyage ou de travail des jeunes canadiens ou français.


Les chiffres

Chaque année, ce sont 10 000 français qui partent étudier au Canada dont la quasi-totalité au Québec et 18 000 travailleurs temporaires français.

Pour les jeunes, cela peut être un pari intéressant puisque le taux de chômage chez les moins de 24 ans y est de 14% contre 24% en France.


L'appel du Canada

Il existe un réel engouement chez les jeunes français pour une expérience au Canada. En décembre dernier, deux jours ont suffi pour remplir le quota de Permis Vacances-Travail sur le site de l'ambassade du Canada en France. 14 000 places étaient ouvertes cette année aux français de 18 à 35 ans pour des stages, des séjours de jeunes professionnels, des emplois d'été ou des permis de Vacances-Travail.

N'hésitez plus, le Canada vous ouvre ses portes !

Crédits : © Andres Rodriguez - daboost - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis