aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Baromètre : le moral des personnels des école...

Baromètre : le moral des personnels des écoles et des universités françaises toujours aussi bas

Triste conclusion du second baromètre, réalisé par le site EducPros.fr, sur le moral des personnels des écoles et des universités françaises publiés aujourd’hui. Les dernières conclusions montrent qu’il existe une fracture entre la communauté universitaire et le gouvernement.

07 Juin 2015 à 10h06 | | 0 avis

Baromètre : le moral des personnels des écoles et des universités françaises toujours aussi bas

Le moral dans l’enseignement supérieur au beau fixe

Pour mener à bien cette enquête, le site EducPros.fr a interrogé plus de 2.200 enseignants, chercheurs et administratifs sur leur moral, leur vision de l’avenir et leurs conditions de travail. Les résultats montrent un moral au beau fixe, mais toujours aussi bas.

D’après les résultats obtenus lors de l’étude, 70% des répondants ne seraient pas enthousiastes pour l’avenir de leurs établissements, une situation qui montre les inquiétudes de ces enseignants, chercheurs ou encore administratifs en France. Moins d’un tiers estiment que leur travail est reconnu à sa juste valeur dans la société et le sentiment de démotivation est partagé par 47% d’entre eux.

Le remplacement de Geneviève Fioraso pour apaiser les tensions ?

Côté évolution, les regroupements universitaires ne sont pas vus d’un très bon œil par plus de deux tiers des répondants en plus des 80% qui voient dans ces regroupements une source de stress.

Néanmoins, malgré les inquiétudes 77% des sondés sont tout de même fiers de travailler dans leurs établissements et 80% trouvent dans leur travail une source de satisfaction.

Les résultats de ce baromètre ne sont pas très optimistes pour l’enseignement supérieur français. Juin devrait être le mois durant lequel un nouveau secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche devait être nommé, de quoi apaiser les tensions et rebâtir des liens solides entre l’Etat et l’enseignement supérieur. Depuis le départ de Geneviève Fioraso, les tensions n’avaient cessé d’évoluer en même temps que le sentiment d’abandon du gouvernement ressenti dans le secteur.

Pour retrouver le détail des résultats du baromètre rendez-vous sur le site EducPros.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis