Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une bande aux méthodes crapuleuses, qui racket...

Une bande aux méthodes crapuleuses, qui rackettait des étudiants, arrêtée à Nice

Une bande d’individus qui s’en prenait violement aux étudiants à Nice a été interpelée par la brigade de la Sûreté départementale spécialisée dans la lutte contre les vols avec violence, selon une information de NiceMatin.

21 Avril 2015 à 09h40 | | 0 avis

Une bande aux méthodes crapuleuses, qui rackettait des étudiants, arrêtée à Nice

La bande de La Madeleine sévissait aux abords des campus

Dans les transports en commun ou aux abords des campus de la ville, une bande d’individus sévissait auprès des étudiants et avait recours à des « méthodes particulièrement crapuleuse » à ton appris du site internet nicematin.fr.

En octobre dernier, la police avait déjà arrêté quatre suspects qui avaient été déférés au parquet et écroués suite à leur jugement. Les investigations se poursuivaient jusqu’à mercredi où une nouvelle opération a permis d’interpeller le reste de la bande de « La Madeleine ».

3 jeunes arrêtés, dont un libre sous contrôle judiciaire

En tout c’est trois jeunes qui ont été arrêté dont un qui s’est rendu de son propre chef pour un cas d’agression sur un étudiant en juin dernier dans le but de lui subtiliser son ordinateur portable.

Un autre été déjà incarcéré pour d’autre fait dans la maison d’arrêt de Grasse, de laquelle il a été extrait pour les besoins de l’enquête, enfin le troisième a été interpellé boulevard Henri-Sappia à Nice.

Tous deux ont été arrêtés pour l’agression présumée d’un étudiant dans un train.

Présentés devant le juge d’instruction, deux des accusés ont été placés en détention provisoire, quant au troisième il a été libéré sous contrôle judiciaire

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis