Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bac 2012 : 1500 élèves saqués dans l'académ...

Bac 2012 : 1500 élèves saqués dans l'académie de Toulouse ?

Le défilé des parents mécontents continue. Après les polémiques autour de classes de 1ère S à Quimper et à la Ferté Bernard, ce sont maintenant 1500 élèves de l'académie de Toulouse qui auraient été saqués en histoire-géo, rapporte La Dépêche

27 Juillet 2012 à 10h49 | | 0 avis

Bac 2012 : 1500 élèves saqués dans l'académie de Toulouse ?

20% des élèves ont eu moins de 6/20

Après les élèves de 1ère S de la Ferté Bernard dans la Sarthe et ceux de Quimper, une nouvelle polémique secoue le bac 2012. Elle concerne cette fois l'académie de Toulouse, où 1500 élèves auraient été sous-notés. Etonnamment, il s'agit une fois encore d'une classe de 1ère S, toujours pour l'épreuve anticipée d'Histoire-Géographie. 

1500 élèves sur 7700 candidats, soit 19.5%, ont obtenu une note inférieure à 6/20. Avec un coefficient 3, parents et élèves s'inquiètent. D'une part, les candidats concernés partent avec au moins 12 points de retard pour les épreuves du bac 2013. D'autre part, une telle note risque de faire tache l'année prochaine, lorsqu'ils enverront leurs dossiers de candidature aux établissements qu'ils souhaitent intégrer après l'examen. 


"Un pénomène national"

Du côté du rectorat, on parle de "phénomène national". Le sujet d'Histoire, portant sur la guerre d'Algérie, était assez difficile. La moyenne de l'académie de Toulouse atteint seulement 9.9/20. Toujours est-il qu'il a choisi de saisir l'inspection pédagogique, pour savoir comment les candidats avaient été notés. Néanmoins, il reste très clair : "Les jurys sont souverains", et les notes ne seront pas remontées. Il promet tout de même que les jurys auront cet incident en tête l'année prochaine. Pas sûr que cela apaise les parents et élèves.

A noter que l'année 2011-2012 aura été la seule année à voir l'histoire-géographie en épreuve anticipée au Bac S. Le nouveau ministre de l'Education Vincent Peillon est revenu sur cette réforme. Les élèves de Terminale S retrouveront donc l'histoire-géo dans leur programme l'année prochaine. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis