Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Interview : Aurélien Tournier, Social Media Ma...

Interview : Aurélien Tournier, Social Media Manager pour Bayard Service Web

15 Octobre 2010 à 15h37 | | 0 avis

Interview : Aurélien Tournier, Social Media Manager pour Bayard Service Web

Aurélien Tournier est Social Media Manager pour Bayard Service Web, au Bourget-du-Lac, en Savoie. Jeune diplômé d'un master 2 Gestion Editoriale et Communication Internet à l'université Lyon 2, il témoigne de son premier emploi sur Mediaetudiant.fr !

Comment as-tu trouvé ce premier emploi chez Bayard ?

community manager bayard presse webL’an dernier, je devais faire un stage d’une durée minimale de 3 mois. Partagé entre le désir de devenir chef de projet web et journaliste web, j’ai envoyé de nombreuses lettres de motivation. Et chaque jour, je recevais de nombreuses offres de stages via les réseaux sociaux. Une amie m’avait parlé  de Bayard Service Web, une agence web faisant partie du groupe de presse Bayard. Après avoir rencontré son directeur, j’ai donc été pris comme stagiaire (pendant 4,5 mois) et je devais assister les chefs de projet.

Ce que je n’ai pas vraiment fait. Dans les premiers jours, je me suis porté volontaire pour travailler sur les médias sociaux. En effet, un client souhaitait être présent sur ces nouveaux médias. De fil en aiguille, plusieurs projets de ce type m’ont été confiés. Après un stage (réussi) en animation de communautés sur les médias sociaux, j’ai été récemment embauché en tant que social media manager au sein de la société.


Qu'est-ce qui t'intéresse dans le community management ?

Car on en apprend tous les jours ! De jour en jour, le métier évolue. Bien que le community management existe depuis une dizaine d’années, le métier est aujourd’hui en plein essor. L’animation de communautés n’est pas seulement un « chat entre amis » : il s’agit là d’un véritable bouleversement dans la manière de communiquer. Bien que beaucoup d’aspects soient virtuels, il y en a beaucoup qui ont un impact sur le réel.


Quel est l'enjeu du community management selon toi ?

Lors du mémoire de mon master 2, j’ai été amené à réfléchir sur la maîtrise des informations sur les réseaux sociaux. Cela n’est point possible : supprimer des commentaires n’est pas la solution. C’est un ensemble de bonnes pratiques à mettre en place, participer, échanger, aller à la rencontre de l’internaute, etc. Ce métier est en perpétuelle évolution et celles-ci ne sont pas prêtes de s’arrêter. C’est sans doute ce que j’aime : je découvre ce métier de jour en jour.

Le community manager n’est pas seulement un animateur et un producteur de contenu. C’est aussi un stratège web : j’élabore des stratégies et déterminer des objectifs. Un poste qui entremêle donc la gestion de projet web et le journalisme.


Quel est ton travail de community manager au jour le jour ?

Tous les matins, cela commence par une veille. Une veille sur les pages dont je suis l’administrateur mais aussi une veille sur l’actualité des médias sociaux ainsi que sur les sujets que je traite. Puis, j’échange avec les communautés : sur facebook, twitter, les réseaux de niches… Je discute, je plaisante, je leur demande leur avis. Je produis du contenu, je leur soumets, ils commentent, etc. Il s’agit véritablement d’échanger et de partager du contenu.

J’essaie de mettre l’internaute au cœur de l’information. Je le motive, le fidélise et lui donne l’envie d’être acteur de la page, l’envie d’être un ambassadeur de l’entité. J’analyse et je modifie la stratégie adoptée si nécessaire. J’apporte mon aide aux internautes et j’essaye de les comprendre et ainsi mieux cerner leurs attentes.

Et je rencontre également mes relations virtuelles. Quand le virtuel devient réel… J’aime particulièrement échanger de vive voix. Lundi prochain, j’interviendrais par exemple lors d’une table-ronde « L’ORGANISATION 2.0 : L’IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LE TOURISME » dans le cadre de la semaine de l’entreprise organisée à l’Université de Savoie.


Salaire, type de contrat… Satisfait ou pas ?

Je savais qu’en entrant dans cette entreprise, je ne pouvais prétendre aux salaires actuels du marché. Mais ce que je recherchais avant tout était ici l’expérience ainsi que les projets sur lesquels j’allais travailler. Quant à mon contrat, je suis pour le moment en CDD qui prendra fin en janvier prochain. Je pense qu’il est encore difficile pour les dirigeants de société d’embaucher un « social media manager ». Effet de mode ? Tous ne comprennent pas encore l’importance de ces interactions sociales et n’ont pas encore conscience que ce secteur d’activité a encore de beaux jours devant lui…

A.S.

Retrouvez Aurélien Tournier...

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis