Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Allocation de rentrée scolaire : simplificatio...

Allocation de rentrée scolaire : simplification de l'accès aux droits pour les enfants handicapés

Marisol Touraine, Laurence Rossignol et Ségolène Neuville ont annoncé en ce début de semaine la simplification du droit à l’allocation de rentrée scolaire pour les enfants en situation de handicap à travers un communiqué publié sur le site du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes.

Publié le 26 Mars 2015 à 12h52 | | 0 avis

Allocation de rentrée scolaire : simplification de l'accès aux droits pour les enfants handicapés

Un droit à l’ARS plus juste pour les familles bénéficiaires

La ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Marisol Touraine, la secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, Laurence Rossignol ainsi que la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville ont annoncé, en début de semaine dans un communiqué officiel, la simplification du droit à l’allocation de rentrée scolaire (ARS) pour les enfants handicapés. La simplification réside dans une nouvelle mesure d’équité qui garanti à un enfant handicapé de plus de 6 ans de pouvoir bénéficier de l’ARS dans les « conditions de droit commun », et cela même s’il est scolarisé en maternelle. Une situation qui été discriminatoire à la bonne intégration à l’école des enfants handicapés.

Le gouvernement soutient les familles d’enfants en situation d’handicap

Avant, même si un élève était âgé de 6 ans mais qu’il restait scolarisé en maternelle, ses parents étaient privés du droit à l’ARS, malgré l’intérêt pour l’enfant, cette formalité visait à réserver le bénéfice de l’ARS aux enfants ayant intégré l’école élémentaire, le début de la scolarité obligatoire. Cette simplification pourra donc simplifier le quotidien de nombre de parents dès la rentrée prochaine à la suite de la signature de l’instruction qui permettra l’ouverture de ce nouveau droit.

Un moyen pour le gouvernement de renforcer son soutien aux familles et sa détermination en vue de faciliter la scolarisation des enfants handicapés.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis