aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Appli Gossip : Najat Vallaud-Belkacem appelle l...

Appli Gossip : Najat Vallaud-Belkacem appelle les recteurs à être extrêmement vigilants

Une application est à la mode chez les ados. Mais quand on parle de mode, autant être très prudent avec les nouveaux grigris des ados. Gossip, c’est la nouvelle appli totalement fun, que tous les ados s’arrachent depuis sa sortie. On vous raconte tout !

04 Juin 2015 à 12h41 | | 0 avis

Appli Gossip : Najat Vallaud-Belkacem appelle les recteurs à être extrêmement vigilants

Au premier abord, rien n'a l’air dangereux dans cette application, néanmoins quand on y regarde de plus près, on comprend mieux pourquoi Najat Vallaud-Belkacem a tiré la sonnette d’alarme.

« Gossip Girl » : cette fois-ci dans la vraie vie avec l’appli Gossip

Cette application inspirée de la série à succès « Gossip Girl », permet de colporter anonymement des ragots ou des secrets sur n’importe qui. En somme, une nouvelle manière d’harceler les 70 000 élèves de l’éducation nationale qui subissent déjà le harcèlement de leurs camarades de classes.

Pour éviter d’autres plaintes en lien avec cette nouvelle application, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a choisi de prendre les devants.

En mettant le harcèlement scolaire en priorité dans ses actions, Najat Vallaud-Belkacem a appelé tous les recteurs d’académie à faire preuve, avec l’aide des chefs d’établissement des lycées et collèges, d’une extrême vigilance concernant cette application et les insultes qui pourraient y être dissimulées.

#NAH : Non Au Harcèlement, ce n’est pas un jeu

L’application est, pour le moment, suspendue, car elle « pourrait venir affecter un climat serein au sein des établissements », selon la ministre.

Compte tenu des affaires sur le harcèlement scolaire, Najat Vallaud-Belkacem, promet d’être sur tous les fronts pour éradiquer ce phénomène de société qui détruit les élèves de la République.

Elle indique notamment qu’elle « poursuivra résolument la sensibilisation engagée par le ministère auprès des élèves pour les prévenir des dangers du cyber-harcèlement notamment grâce aux 250 référents chargés de cette lutte sur le terrain et aux association avec lesquelles des partenariats ont été noués ».

Il reste néanmoins du devoir des parents de vérifier l’utilisation que leurs enfants font de cette application, dont les conséquences pourraient être désastreuses. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis