Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Angers crée une charte de la vie nocturne pour...

Angers crée une charte de la vie nocturne pour encadrer les soirées étudiantes

Angers compte plus de 30 000 étudiants, dont une bonne partie qui apprécie de se retrouver en fin de semaine pour faire la fête. Au grand damn du voisinage... Pour améliorer les relations entre tout ce petit monde, la ville a mis en place une charte de la vie nocturne.

24 Février 2014 à 11h12 | | 0 avis

Angers crée une charte de la vie nocturne pour encadrer les soirées étudiantes

Rassemblant les principaux concernés

Les étudiants ont la réputation d'être fêtards. Et qui dit fête dit alcool, et souvent nuisances sonores. Si les jeunes sont rarement dérangés, on ne peut pas en dire autant du voisinage situé à proxmité des résidences étudiantes et des bars. Pour conserver une bonne ambiance entre jeunes fêtards et moins jeunes qui subissent, la ville d'Angers a travaillé durant un an sur une convention de vie nocturne, nous apprend Ouest-France.

L'idée de cette charte de bonne entente est de réunir tous ceux qui sont concernés par le sujet : les représentants étudiants, bien sûr, mais aussi les professionels de la nuit, les écoles et universités, les acteurs de santé, les syndics immobiliers et les associations de riverains. 


Miser sur la prévention

Les signataires s'engagent à réguler le développement d'une vie nocturne "apaisée", notamment dans le centre ville d'Angers. La prévention sera renforcée, en particulier concernant la suralcoolisation des jeunes en soirée. Ils promettent également d'être plus présents sur place "aux horaires les plus sensibles". Pour ce faire, des correspondants seront désignés chez chacun des partenaires. Des groupes de travail seront créés. Enfin, un comité se réunira 2 ou 3 fois par an selon les besoins. 

Le retour prochain du printemps et des beaux jours nous dira si cette charte est efficace. En novembre 2013, suite aux plaintes du voisinage envers une résidence étudiante, la ville de Vannes avait opté pour une tout autre solution : installer des caméras de vidéosurveillance

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis