Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le fond national d'aide d'urgence aux étudiants

Le fond national d'aide d'urgence aux étudiants

Face à la hausse du coût de la vie et des études pour tous les étudiants, le CROUS a créé en 2008 le Fonds National d’Aide d’Urgence (FNAU). A destination des étudiants en situation de grande précarité, ce fonds vient se substituer à l'ancienne allocation unique d'aide d'urgence (AUAU), à l'allocation d'étude et à la bourse d'enseignement supérieur sur critères sociaux attribuée sur décision de la commission académique d'allocation d'étude.

25 Juillet 2011 à 10h42 | | 0 avis

Le fond national d'aide d'urgence aux étudiants

L’aide d’urgence pour les étudiants

Exceptionnelle, cette aide vise à apporter une réponse aux étudiants qui n’arrivent plus à financer leurs études et les nombreuses dépenses annexes (logement, alimentation, transports et autres).

Personnalisée, cette aide peut être accordée de façon ponctuelle ou annuelle.

Dans le premier cas de figure,  elle est destinée à ceux qui vivent une période brève de précarité ou d’urgence et l’aide se traduit par un seul versement dont le montant maximum ne peut pas dépasser 1525 €. Pour le second, face à des étudiants qui vivent une situation durable et permanente d’urgence, le Crous peut accorder plusieurs versements d’une aide qui ne dépassera pas les 3050 €.

Accordée par le CROUS, cette aide doit faire l’objet d’une demande et d’une candidature avant le début de l’année universitaire en retirant un dossier sur le site du Crous ou en prenant contact avec le service social.


L’attribution du fonds national d’aide d’urgence

Une fois rempli, le dossier sera présenté de manière anonyme à une commission présidée par le directeur du CROUS de l’académie concernée, et c’est ce directeur, après examen du dossier, qui décidera de l’attribution ou non et du montant final de l'aide.

La décision prise par le directeur du Crous ne peut pas faire l'objet d'un recours gracieux (devant le recteur ou le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche).

Cette aide d’urgence, si elle est accordée (eu égard au parcours et aux difficultés rencontrées par l’étudiant dans la poursuite de ses études), revient à un droit à bourse. Elle donne droit à exonération des frais d'inscription à l'université et de cotisation à la sécurité sociale étudiante.

Quant au cumul des aides :

L'aide d'urgence ponctuelle est cumulable avec : une bourse sur critères sociaux, une aide d'urgence annuelle, une aide à la mobilité internationale, une aide au mérite.

L'aide d'urgence annuelle n'est pas cumulable avec une bourse sur critères sociaux mais elle peut s'ajouter à : une aide à la mobilité internationale, une aide au mérite.

 


 

Les conditions d’attribution

L’étudiant qui fait la demande, doit répondre à un ensemble de conditions d’attribution qu’il devra faire transparaitre, soit dans le dossier de candidature, soit lors d’un entretien avec une assistante sociale du Crous :

Avoir moins de 35 ans au 1er octobre de l’année universitaire en préparation.

Etre inscrit en formation initiale dans une université française appliquant le régime de sécurité sociale étudiante.

Conditions spécifique à l’aide annuelle :

  • L’étudiant en reprise d’études au-delà de 28 ans ne disposant pas de ressources supérieures au plafond prévu par le barème d’attribution des bourses, sous réserve que l’intéressé ne bénéficie pas, par ailleurs, d’autres aides.
  • L’étudiant admis par son établissement à passer en année supérieure sans avoir validé le nombre nécessaire de crédits à condition que le nombre des crédits manquants soit inférieur à 10.
  • L’étudiant en rupture familiale. Sa situation d’isolement et de précarité est attestée par une évaluation sociale.

A savoir que l’étudiant bénéficiant de cette solution d’urgence doit répondre aux mêmes exigences d’assiduité aux cours et aux examens, auquel cas contraire il pourrait se la voir retirée.

 


 

Pour aller plus loin

Toutes les informations complémentaires restent visibles sur le site du CNOUS.

Quant aux dossiers de candidature, ils restent propres aux sites de chaque CROUS.

Le fonds national d’aide d’urgence du Crous de Nantes, par exemple.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis