Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'agrégation d'histoire sous la menace ?

L'agrégation d'histoire sous la menace ?

25 Mai 2011 à 00h00 | | 0 avis

L'agrégation d'histoire sous la menace ?

L’agrégation d’histoire géographie a connu sa première session en 1831. C’est en 1944, que l’agrégation est divisée en deux parties : l’agrégation d’histoire et l’agrégation de géographie.

C’est un concours qui permet le recrutement de professeurs pour les collèges, les lycées ou pour les universités. Après une recherche, voici les modalités, les statistiques et la menace d'annulation de l'agrégation d'histoire 2011.

Les épreuves de l’agrégation d’histoire

Pour s’inscrire à cette agrégation, il faut être titulaire d’un bac+5 (master), du certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré (CAPES).

Le candidat doit passer 7 épreuves :

  • 4 épreuves écrites, à savoir 3 dissertations en histoire et géographie et un commentaire, explication de texte.
  • 3 épreuves orales, à savoir une leçon d’histoire générale, un commentaire de document d’histoire et une épreuve orale de géographie.

Depuis 2003, le nombre de candidats admis est en diminution, il passe de 134 en 2003 à 70 en 2011, comme le nombre de candidat qui souhaite obtenir cette agrégation : 3061 en 2003 contre 2113 en 2011 (diminution de 30 %)


L’agrégation d’histoire de 2011 sous la menace

La presse présente ce 24 mai 2011, la polémique sur l’agrégation d’histoire portant sur une épreuve d’histoire médiévale où le document présenté date de 1964 de l’historien Palémon Glorieux, alors qu’il devait être présenté un document écrit pendant le moyen âge. Cette erreur annoncée pourrait menacer cette épreuve, voire même l’ensemble du concours.


Une erreur du jury ? Les étudiants en colère

Les deux historiennes, ayant choisi le texte, sont très critiquées par l’ensemble des étudiants. Elles n’ont pas vérifié la qualité du texte, ni les explications données par l’auteur de celui-ci.

Dans de nombreux forums, les étudiants expriment leur colère face à cette faute qu’ils accusent d’incompréhensible à l’encontre des historiennes.

Le ministère de l’Education nationale a réagi et il a annoncé le maintien de la validité de cette épreuve qui est nationale et dont cette épreuve d’explication de textes n’est pas hors programme.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis