Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un accueil déplorable des étudiants, l'image ...

Un accueil déplorable des étudiants, l'image des universités égratignée

Le rapport annuel de la médiatrice de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur pointe du doigt les universités qui ne réservent pas un très bon accueil à leurs étudiants.

Publié le 19 Mai 2015 à 16h17 | | 0 avis

Un accueil déplorable des étudiants, l'image des universités égratignée

Décidément ce rapport de la médiatrice, Monique Tassier, devrait créer quelques remous. Entre ses préconisations de réforme de l’examen du Baccalauréat et maintenant son portrait au vitriol des universités françaises, elle n’épargne personne.

Un fonctionnement brouillon de l’université, les étudiants sont perdus

L’image est peu reluisante et pourtant ne semble pas usurpée. Les universités françaises font l’objet de nombreuses réclamations de la part des étudiants qui s’estiment délaissés. « Les courriers de réclamation que nous recevons donnent l’image d’une université qui attend que ses étudiants réussissent, c’est-a-dire atteignent le master, pour s’occuper réellement d’eux. Mais, en première et en deuxième année, elle les laisse se débrouiller, à un moment où ils sont les plus fragiles et où les risques de décrochage sont les plus élevés ».

Les jeunes se plaignent des horaires d’ouverture des services de scolarité peu compatibles avec les emplois du temps et les cours. Si les universités ont toutes fait un gros effort sur la mise en place d’environnement numérique de travail sur lesquels elles mettent les informations utiles du service de scolarité à disposition, il apparaît que le dialogue n’est pas suffisant et que les étudiants se plaignent de ne pas obtenir les renseignements dont ils ont besoin.

Comment arranger la vie étudiante dans les universités ?

Une autre question est source de problèmes pour la médiatrice qui constate que les relations entre enseignants et étudiants semblent être compliquées. Que ce soit à cause de l’image qu’ont les jeunes de l’enseignant-chercheur quelque peu impressionnante ou que ceux-ci consacrent moins de temps à la pédagogie qu’à la recherche, la relation ne se construit pas et pose problème pour la transmission des informations.

La médiatrice propose donc resserrer les liens entre les jeunes et leurs professeurs afin de faciliter l’apprentissage et la vie étudiante. Une autre préconisation intéressante : le développement de banque de stages et la création d’un opérateur social unique. Il faudrait également que les établissements envisagent d’intégrer en leur sein des éléments comme la santé ou la restauration pour faciliter le quotidien des jeunes.

Et vous, que pensez-vous de la vie étudiante dans votre université ? Vous vous sentez bien intégrés ?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis