Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

8e baromètre AXA Prévention : les jeunes cond...

8e baromètre AXA Prévention : les jeunes conducteurs prennent trop de risques

AXA Prévention a présenté les résultats de la 8e édition de son baromètre sur le comportement des Français au volant. Cette 8e édition s’est plus particulièrement concentrée sur les jeunes conducteurs pour savoir qui ils sont et connaitre leur comportement au volant.

27 Mars 2012 à 14h13 | | 2 avis

8e baromètre AXA Prévention : les jeunes conducteurs prennent trop de risques

Les résultats du 8e baromètre AXA Prévention

Cette enquête, réalisée par TNS Sofres pour AXA prévention, révèle que, contrairement à certaines idées reçues, les jeunes se sentent concernés par la sécurité routière. Le problème n’est pas tant leur connaissance et leur intérêt pour la sécurité routière que leur comportement réel. En effet, ce sont eux qui déclarent prendre les plus gros risques au volant : ils représentent moins de 9% de la population française mais près de 21% des personnes tuées sur la route.


 

Entre prise de conscience…

L’enquête d’AXA Prévention montre que les 18-25 ans identifient aisément certains des dangers de la route. Pour 93% d’entre eux, prendre le volant après avoir fumé du cannabis est très dangereux, contre 89% tous conducteurs confondus. Pour les jeunes, il s’agit d'ailleurs du comportement le plus dangereux. 

En effet, prendre le volant après avoir bu plus de deux verres d’alcool n’arrive qu’en deuxième position puisque 83% des jeunes interrogés considère cela comme un comportement dangereux. (77% pour l’ensemble des conducteurs). 88% des jeunes interrogés ont d’ailleurs indiqué qu’ils désignent celui qui conduira au retour et devra donc rester sobre.

Les jeunes sont également conscients des dangers de la vitesse : 77% d’entre eux considèrent qu’il est dangereux de rouler à 160-170 km/h sur autoroute (seulement 66% des conducteurs de tous âges émettent cette opinion). D’ailleurs, 14% des jeunes conducteurs déclarent rouler à cette vitesse sur autoroute alors que cette proportion atteint 19% chez les conducteurs de tous âges.

Enfin, les jeunes conducteurs jugent avec sévérité les autres conducteurs. S’ils sont ceux qui se sentent le plus en sécurité sur la route, seulement 42% des jeunes considèrent que les autres automobilistes sont de bons conducteurs (contre 61% des automobilistes, tous âges confondus).

Mais ce sentiment de sécurité ne va pas de pair avec un comportement irréprochable...


 

Et prise de risque

Malgré ces résultats positifs, 13% des jeunes ont reconnu avoir été accompagné au moins une fois par un conducteur sous l’emprise de l’alcool ou du cannabis. Un jeune conducteur sur cinq reconnait avoir conduit en étant au dessus du seuil d’alcoolémie légal ou en ayant fumé du cannabis. 36% d’entre eux conduisaient avec des passagers à bord.

Aussi, 35% des jeunes ont franchi une ligne blanche pour doubler un autre véhicule (29% des autres conducteurs), 34% conduisent à grande vitesse sans respecter les distances de sécurité (22% pour les autres) et 26% slaloment ou changent souvent de file pour doubler (18% pour les autres conducteurs). 85% des jeunes conducteurs déclarent ne pas s’arrêter au feu orange.

Si 82% des jeunes conducteurs interrogés admettent qu’il est dangereux de conduire en étant fatigué, 65% roulent tout de même en état de fatigue (50 % pour les autres conducteurs). Enfin, 57% des 18-25 ans déclarent téléphoner au volant (37% pour les autres catégories d’âge) et 63% consultent ou écrivent des sms au volant (contre 17% des Français).

Les légalistes (ceux qui respectent scrupuleusement les règles de conduites) sont moins nombreux que chez les autres conducteurs mais les respectueux (qui respectent la plupart des règles) sont plus nombreux que chez les autres (50% contre 44%). En revanche c’est parmi les jeunes qu’on trouve le plus de fous du volant (9% des jeunes conducteurs).

On peut donc penser, à la vue de ces résultats, que les jeunes conducteurs sont de bons moralistes mais qu’ils ne mettent pas toujours en application ce qu’ils pensent...


 

Le profil du jeune conducteur moyen

Cette enquête a également permis de mettre en lumière un profil moyen du jeune conducteur. Les jeunes conducteurs obtiennent leur permis à 22 ans et les filles sont celles qui l’obtiennent le plus tard.

Ils se déplacent en voiture principalement pour aller sur leur lieu d’étude ou de travail, le plus souvent en zone rurale ou en banlieue, et sont majoritairement propriétaires de leur véhicule. Ils conduisent surtout des véhicules anciens (plus de 10 ans).


 

AXA Prévention et la sécurité routière

AXA prévention met en œuvre de nombreuses mesures destinées à prévenir les risques en matière de sécurité routière. Cette association a distribué 150 000 éthylotests, propose des stages post-permis pour les jeunes conducteurs, organise le concours « Lauréats de la prévention ».

Elle propose également l’application mobile « Bonne conduite » pour sensibiliser les conducteurs aux dangers de la route, et offre aux municipalités des cinémomètres, des radars qui indiquent la vitesse des véhicules.

Le site internet d’AXA prévention vous fournira plus d’informations sur cette association et ses initiatives.

Les avis sur cet article
NICOLASDU59

20 / 20

C'est sûr, puis avec l'alcool lors des soirées pourtant il y a pas mal de prévention
Par

NICOLASDU59

- le 27 Mars 22h23
jerem64

20 / 20

On pense toujours que ça n'arrive qu'aux autres... (à tort)
Par

jerem64

- le 27 Mars 22h09
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis