Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

6 700 euros par an indus : le président de l'U...

6 700 euros par an indus : le président de l'Université Lumière Lyon 2 remboursera "le plus tard possible"

Depuis que Jean-Luc Mayaud a pris la tête de la direction de l’Université Lumière Lyon 2 en 2012, une prime lui a été attribuée tous les ans d’un montant de 6 700 euros, cependant il n’y avait pas droit.

04 Février 2015 à 11h16 | | 0 avis

6 700 euros par an indus : le président de l'Université Lumière Lyon 2 remboursera

6 700 euros par an pour 42 heures de cours dispensés

L’information de cette prime d’encadrement doctoral et de recherche indue à Jean-Luc Mayaud a été dévoilée sur le blog Convergence. La question que se pose l’auteur de l’article « Questions de morale publique » est « Comment justifier que le président ait bénéficié de la PES (redevenue la PEDR en 2014), alors qu’il a une décharge statutaire totale de service et que la PES ne peut être attribuée qu’à condition de justifier de 42 heures d’enseignement ? ». Cette prime en effet n’est attribuée qu’à condition d’avoir effectué le quota d’heures indiquées, mais le président Jean-Luc Mayaud, n’a dispensé aucun cours depuis sa prise de fonction à la tête de l’Université Lyon 2 en 2012.

Jean-Luc Mayaud ironise au Conseil d’Administration mais remboursera

Le conseil d’administration et le conseil scientifique avait donné leur accord pour l’attribution de cette prime en 2012, qui devait durer 4 ans, cependant « nous n’étions pas au courant que M. Mayaud ne ferait plus de cours », indique le doyen. Mais c’est lors du conseil d’administration qui s’est tenu ce 30 janvier dernier que la question de la prime a été posée directement au président de l’Université Lumière. Il aurait affirmé « je vais rembourser », et à la question de savoir dans quels délais se ferait le remboursement, le président ironise en répondant « le plus tard possible ». Une situation révelée au grand jour qui complique encore plus une présidence fragilisée par les quelques démissions depuis un an. 

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'le plus tard possible"") AS score , C.slug AS subCategory_slug' at line 1