Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

5 astuces pour différencier un bon d'un mauvai...

5 astuces pour différencier un bon d'un mauvais MOOC

La prolifération des MOOCS (massive open online course) ayant atteint son paroxysme, il est devenu fastidieux de faire la distinction entre un bon et un mauvais MOOC. Sophie Cohendet, Directrice Associée de LearnAssembly vous propose de découvrir 5 critères permettant de différencier une bonne d’une mauvaise herbe dans l’univers des cours en ligne ouverts à tous.

Publié le 12 Mai 2015 à 18h08 | | 0 avis

5 astuces pour différencier un bon d'un mauvais MOOC

La durée de rétention des apprenants

Plus un apprenant prolonge le temps passé sur un MOOC plus il fournit de données d’apprentissage, plus il contribue à la bonne réputation et à la promotion de ce MOOC et de facto à des recrutements et des revenus futurs. La qualité pédagogique du MOOC peut bien entendu être évaluée au-delà des données de rétention dans la qualité des interactions et des activités pédagogiques.

L’identification des schémas d’apprentissage

L'analyse des schémas d'apprentissage permet d’enrichir en continu la qualité et l’efficacité pédagogique des contenus du MOOC. Cependant ces recherches restent onéreuses en termes de ressources et sont donc limitées à certains MOOCs.

La réputation et la notoriété

Elles représentent toutes deux des données évidentes souvent évoquées dans le choix d’un MOOC. Cette réputation dépend fortement de la notoriété de marque de l’école ou l’université qui promeut le MOOC. La réputation est également corrélée à la qualité du contenu éducatif et au sentiment d’appartenance des apprenants à une communauté éducative. La notoriété du MOOC est quant à elle souvent liée aux retombées presse liées au MOOC, qui peuvent être des vecteurs de prescription foTitrerts.

Le taux de recrutement et les revenus

Le taux de recrutement ainsi que les revenus générés par les MOOCs sont également des marqueurs qui peuvent être pris en compte dans la distinction faite entre bon et mauvais MOOC.

Le taux de réutilisation

Indicateur cité par Andy Wright de l'Université de Birmingham, le taux de réutilisation reflète le nombre de fois qu'un MOOC est diffusé. A-t-il été repris ? A-t-il été traduit dans d’autres langues ?

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis