aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un "employeur" anglais soutire plus de 500 000 ...

Un "employeur" anglais soutire plus de 500 000 euros à des étudiants

Plus de 500 étudiants français se sont fait arnaquer par un faux employeur anglais qui leur demandait d’effectuer des transactions financières pour faciliter son arrivée en France, avec bien évidement la promesse d’une petite compensation.

11 Mars 2015 à 11h07 | | 0 avis

Un

500 étudiants dépouillés de 1000 euros chacun

Des centaines d’étudiants français sont tombés dans le piège d’un faux employeur anglais selon une information du site RTL.fr. Une ruse assez bien rodée qui ne pouvait pas éveiller les soupçons des jeunes étudiants crédules. Sur internet, les étudiants ont tous découverts une annonce, dans laquelle un recruteur anglais explique avoir besoin d’aide pour effectuer une transaction financière avant d’arriver sur le territoire français. Le marché est simple, le recruteur envoi un chèque de 1200€ à l’ordre de la victime, lui demande de lui restituer 1000€ par mandat cash et de conserver les 200€ en guise de compensation.

Un employeur anglais envoyait des chèques « en bois »

Jusque là, pas de problème, sauf qu’en réalité dans quelques heures ou dans quelques jours, le banquier et la victime découvriront que le compte créditeur n’a pas de provision et que donc le chèque est en « bois ». Les étudiants se sont tous retrouvés avec une dette de 1000€ auprès de leur banque mais surtout toujours sans travail.

Même si le piège tendu n’était pas complètement évident, il faut toujours être vigilent avec les offres de services sur internet, car rappelons qu’un employeur est censé payer un travail et non pas demandez à son employé de lui envoyer de l’argent. Une solution existe toutefois pour à coup sûr éviter ce genre d’arnaque, il suffit de demander à son banquier « un avis de sort », une manipulation qui permet aux deux banques concernées par la transaction, de savoir s’il est possible de l’effectuer.

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'employeur" anglais soutire plus de 500 000 euros à des étudiants") AS score , ' at line 1