Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

37% des entreprises comptent recruter des jeune...

37% des entreprises comptent recruter des jeunes diplômés dans l'année

Malgré le contexte de crise, l'avenir n'est pas tout noir pour les jeunes diplômés. En effet, s'il est aujourd'hui difficile pour un ex-étudiant de trouver un emploi, même après être sorti d'un école prestigieuse d'ingénieurs ou de commerce, une étude menée par CareerBuilder affirme que près de 40% des entreprises Françaises veulent recruter des jeunes diplômés dans les 12 mois à venir.

18 Aout 2010 à 12h34 | | 0 avis

37% des entreprises comptent recruter des jeunes diplômés dans l'année

Voici les résultats de cette enquête menée début mai 2010 auprès d'une centaine d'entreprises Françaises de tous les secteurs.


Embauche des Jeunes diplômés : tendances

Selon le caractère de chacun, un tel chiffre peut être vu de deux facon : 37% des recruteurs affirment qu'ils recruteront des jeunes diplomés dans l'année, mais cela signifie aussi d'un autre côté que pour 63% d'entre eux, ils comptent geler les embauches et donc freiner l'insertion des jeunes actifs dans le monde du travail.

Alors verre à moitié vide ou à moitié plein ?


Recrutements de jeunes diplômés avec des salaires entre 20 et 30 000€

Près des trois quarts des entreprises ayant manifesté une envie de recruter des jeunes actifs comptent le faire avec des niveaux de salaires comparables à ceux de 2009, ce qui donne une répartition comme celle-ci :

- 38% des entreprises tablent sur des salaires de 20 à 30k €/an

- 17% sur des salaires inférieurs à 20k €/an

- 33% sur des salaires supérieurs à 30k €/an

 

Bien que l'on vous souhaite d'être recrutés par les 33% de recruteurs les plus généreux, nous vous rapellons qu'en cette période de crise il peut être judicieux d'accepter un emploi même s'il n'est pas au niveau de salaire espéré (attention, il ne s'agit pas non plus d'accepter n'importe quoi), car il faut tout de même mieux travailler 6 mois ou 1 an avec un salaire en dessous de vos attentes que faire 6 mois ou 1 an de chômage car on refuse tous les postes qu'on nous propose... Ce qui au bout d'un moment devient difficile à expliquer lors d'un entretien de recrutement.

Allez, on y croit, bon courage dans vos recherches d'emploi !

Lire aussi : Comment améliorer l'emploi des jeunes ?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis