Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

3 millions d'enfants vivent sous le seuil de pa...

3 millions d'enfants vivent sous le seuil de pauvreté en France

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, plus connu sous le nom de l’Unicef a publié aujourd’hui son rapport sur les conditions de vie des enfants en France. Le résultat est alarmant, ce serait près de 3 millions d’enfants qui vivraient sous le seuil de pauvreté soit 1 enfant sur 5.

Publié le 09 Juin 2015 à 16h07 | | 0 avis

3 millions d'enfants vivent sous le seuil de pauvreté en France

1 enfant sur 5 vit sous le seuil de pauvreté

1 enfant sur 5 ou encore 3 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté en France. C’est le résultat alarmant révélé par le rapport de l’Unicef sur les conditions de vie des enfants sur le territoire français.

Principale cause de ces résultats selon l’Unicef : la crise.

En 2014, un premier rapport publié par l’organisme, « Innocenti Les enfants de la récession » révélait déjà des chiffres préoccupant, avec 440 000 enfants supplémentaires qui avaient été plongés dans la pauvreté avec leurs familles entre 2008 et 2012.

Un phénomène préoccupant : le cumul des inégalités chez les plus jeunes

Cette fois-ci, l’Unicef monte au créneau avec ce nouveau rapport plus alarmant que le précédent. Au total, 30 000 enfants sont sans domicile, 9000 habitent des bidonvilles et 140 000 décrochent de l’école chaque année. Une situation qui désespère de plus en plus l’Unicef, pour Michèle Barzach, la présidente de l’Unicef France : 

« Notre rapport est un cri d’alarme qui doit pousser les autorités à agir d’urgence et de manière plus efficiente pour chaque enfant ».

Pour éviter « l’ancrage de la pauvreté » chez les plus petits, l’Unicef propose une liste de 36 recommandations pour lutter contre les discriminations et ouvrir l’accès à l’éducation des enfants, pour contrer le « phénomène préoccupant de cumul des inégalités » chez les plus jeunes.

L’Unicef France, devrait d’ailleurs être auditionné par le Comité des droits de l’enfant, en appelle au gouvernement pour faire bouger les choses.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis