Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

11 385 écoliers toujours en attente d'affectation

11 385 écoliers toujours en attente d'affectation

Deux semaines après la rentrée 2014, plus de 11 000 élèves déclarent ne pas pouvoir aller en cours suite à des difficultés lors de leur inscription.

Publié le 15 Septembre 2014 à 11h50 | | 0 avis

11 385 écoliers toujours en attente d'affectation

Samedi 13 septembre 2014, c’est la radio Europe 1 qui a dévoilé des chiffres de l’Education nationale indiquant que 11 385 collégiens et lycéens sont toujours en attente de leur affectation suite à des ennuis administratifs.

Un labyrinthe administratif en cause

Si la plupart de leurs camarades ont d’ores et déjà pris leurs marques depuis deux semaines, ces 11 385 écoliers se retrouvent à patienter pour la régularisation de leur dossier. Les soucis viennent de petits aléas de la vie comme un déménagement, un changement d’école, un mauvais enregistrement du dossier, des dossiers perdus. Si tous les ans on dénombre de nouveaux problèmes de ce genre, leur nombre actuel est particulièrement important cette année.

Le ministère de l’Education nationale assure que tous les dossiers seront traités et régularisés d’ici la fin du mois voire début octobre pour certains.

Des services qui manquent de réactivité

Au micro d’Europe 1, une mère d’élève s’inquiète de la situation. Un retard d’un mois pour sa fille qui était déjà stressée de changer d’établissement mais surtout un personnel d’administration incapable de lui donner des réponses et même le principal du collège qui avoue ne pas réussir à contacter le ministère pour régler le problème. L’équipe ministérielle a été renouvelée une semaine tout juste avant la reprise des cours, peut-être cela a-t-il joué sur les aléas administratifs rencontrés par tous ces élèves.

En attendant pas d’autres solutions que de continuer à attendre patiemment que les services administratifs démêlent vos problèmes et vous proposent une solution…

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis