Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

100 millions d'euros pour 100 000 jeunes en ser...

100 millions d'euros pour 100 000 jeunes en service civique

Le Président de la République a réaffirmé son objectif de 100 000 jeunes en service civique d’ici 2017. Pour cela, il prévoit quelques mesures supplémentaires afin d’aider un dispositif aujourd’hui en peine.   

17 Juillet 2014 à 12h25 | | 0 avis

100 millions d'euros pour 100 000 jeunes en service civique

Promesse de campagne

100 000 jeunes en service civique. Un engagement de campagne qui, à la différence des 60 000 places promises dans l’Éducation nationale, ne fait pas partie du programme officiel mais qui reste une des priorités du Président de la République. En ce sens, le Gouvernement a annoncé récemment la mise à disposition de 100 millions d’euros supplémentaires pour le programme du service civique.


Le service civique en peine

Ce budget supplémentaire est une bouffée d’air pour le programme qui, avec 140 millions d’euros actuellement se doit de refuser 4 candidatures sur 5 soit environ 140 000 demandes pour 35 000 places. Or, ces 100 millions d’euros supplémentaires vont permettre de « garantir de la place pour 60 000 jeunes » a indiqué la ministre de la Jeunesse, Najat Vallaud-Belkacem.

Un budget qui reste pourtant insuffisant aux yeux de François Chérèque, le président de l’Agence du service civique. Celui-ci estime en effet qu’il faudrait tripler le budget de l’organisme pour tenir la promesse de campagne de 100 000 jeunes. Il évoque pour cela diverses pistes de financement comme une taxe sur la Française des Jeux.


Un dispositif d’insertion

Il faut dire que le dispositif a de quoi séduire : n’importe quel jeune âgé de 16 à 25 ans peut candidater pour effectuer une mission d’intérêt général, d’une durée de 6 à 12 mois, pour une indemnisation de 467.34€ net par mois. Une ressource non négligeable qui a le mérite de s’accompagner d’une expérience associative pour des jeunes en peine dans leur recherche d’emploi.


Aller plus loin

Pour autant, le Gouvernement ne souhaite pas en rester uniquement au volet financier. Il prévoit notamment d’infléchir la sélection afin de cibler les jeunes les moins qualifiés. Ceux-là représentent actuellement 17% des bénéficiaires, ils devront à terme représenter 25%. Et pour les accompagner encore davantage, le Président a évoqué le projet d’inclure le passage du permis de conduire dans le dispositif tout en le dotant d’un accès à la carte étudiante.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis