aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

10 clichés sur les étudiants en médecine

10 clichés sur les étudiants en médecine

Les études de médecine font partie des plus dures en France. On entend beaucoup de choses sur les étudiants en médecine qui seraient tous des fils et des filles à papa, lui-même médecin, tous friqués... La réalité est-elle autre ? digiSchool média tente d'établir un classement des clichés sur l'étudiant en médecine.

22 Mai 2013 à 11h43 | | 0 avis

10 clichés sur les étudiants en médecine

"Tous fils de médecins"

Le premier cliché récurrent est que les étudiants en médecine sont tous des enfants de médecins. Si c'est vrai pour une partie d'entre eux, il faut savoir que de plus en plus de jeunes venant de familles moins aisées et sans rapport avec le monde médical se lancent dans ces études.

"L'Etat paie les études des futurs médecins"

L'étudiant en médecine est payé 20 euros pour la garde de nuit. Il rapporte donc sûrement plus à l'hôpital qu'il ne lui coûte. D'autant plus que les externes en stage sont là pour apprendre mais aussi pour "dépanner".

"Faire médecine est une véritable vocation"

Souvent, mais pas forcément. C'est avant tout un métier et cela implique une rémunération. Il faut rappeler que des étudiants en médecine ne touche que 105 euros par mois, alors qu'ils ont déjà un bac+6.

"Médecine c'est la compétition"

Oui mais pas que, c'est aussi et surtout une compétition envers soi-même. Il faut pouvoir tenir le rythme manger-travailler-dormir. Un étudiant qui passe en deuxième année a appris beaucoup de lui-même et a pris confiance en lui.

"Médecine : la première année est dure et après c'est parti"

Il est vrai que la première année est particulièrement difficile et stressante avec le concours et la compétition entre les étudiants. Mais, si la pression redescend un peu en deuxième année, les années qui suivront demanderont encore et toujours beaucoup de travail.

"Les soirées d'intégration médecine sont particulièrement 'violentes'"

C'est un cliché. Cela fait longtemps que les bizutages sont soft dans les universités de médecine. C'est au contraire un rare moment de détente où les étudiants s'amusent et peuvent se rencontrer. Après, il ne faut pas trop craindre les oeufs et le ketchup.

"Pendant la P1, on perd tous ses amis de lycée"

Comme pour tout, c'est en fait une question d'organisation. En gérant bien les séances de révisions, de nombreux P1 parviennent à se faire une sortie de temps en temps avec leurs anciens amis du lycée. En réalité, en première année de médecine, tout le monde sort pour évacuer la pression et faire la fête ne signifie pas nécessairement qu'on ne travaille pas.

"Impossible de suivre les cours pour un primant puisque les doublants chantent et hurlent"

Effectivement, les doublants ont un peu tendance à faire le bazar dans l'amphi, c'est la tradition qui veut ça. Cependant, ils se calment très vite aussi, le tumulte ne dure que la première semaine car eux aussi veulent avoir leur concours. Il arrive toutefois qu'ils entament une petite chanson plusieurs fois dans l'année mais c'est très bon enfant. 

"On ne peut pas réussir le concours de médecine si on a pas eu de mention au bac"

Statistiquement oui ! Mais rien n'est joué d'avance car beaucoup d'autres facteurs entrent en jeu comme la capacité à travailler en autonomie, à s'organiser, à tenir le rythme... Il ne suffit pas d'être un petit génie pour réussir en médecine, les étudiants qui y sont sont des bosseurs.

"En médecine, tout est bon pour se foutre à poil"

Ce n'est pas un cliché !

Crédits : © Alexander Raths - Minerva Studio - Fotolia

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis