Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#BAC 2020 : Les réponses aux questions les plus posées

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Une métaphore fruitée pour illustrer le harc...

Une métaphore fruitée pour illustrer le harcèlement scolaire

Rosie Dutton fait indéniablement partie de ces professeurs débordant d'ingéniosité pour instruire leurs élèves. L'institutrice, partisane du groupe de coaching Relax Kids dédié au bien-être des enfants à l'école, s'est livrée à une démonstration étonnante pour expliquer le harcèlement scolaire

Publié le 10 Septembre 2016 à 14h00 | | 0 avis

Une métaphore fruitée pour illustrer le harcèlement scolaire

La théorie des pommes

D'abord une petite définition tirée du site du ministère de l'Education

"Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l'école. Elle est le fait d'un ou de plusieurs élèves à l'encontre d'une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu'un enfant est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement."  

Le harcèlement scolaire se caractérise donc par une action violente, physique ou psychologique, et répétée, perpétrée au sein d'un établissement d'enseignement. Cependant, gardez à l'esprit qu'en aucun cas une insulte, un coup ou une menace ne peut être justifié et quand bien même si celle-ci ne se serait produite qu'une seule fois, elle est peut-être la première ou la dernière d'une longue liste.

➜ À voir aussi : Un lycéen dessine le harcèlement scolaire

La mise en pratique dans la classe

L'enseignante britannique a souhaité aller au-delà de la définition, en démontrant les effets profondément destructeurs du harcèlement scolaire. A l'aide de deux pommes, l'une violentée de manière suffisamment délicate pour préserver son aspect extérieur et l'autre restée tranquillement rangée dans son sac, Rose Dutton a offert à ses élèves une belle leçon de vie. Elle a fait circuler les fruits dans la classe et a demandé aux élèves d'injurier l'un et de complimenter l'autre. Puis, elle les a coupé en deux pour faire voir aux enfants le résultat de l'expérience. Surprise ! L'un se trouve complément brunit et abîmés, alors que l'autre est resté intacte.

➜ À voir aussi : Cyberharcèlement : 10% des jeunes concernés

Un véritable succès !

Quelles conclusions en tirer ? La pomme ayant été malmenée s'est flêtrie à cause des méchancetés subies. L'analogie est vite faite, un enfant qui reçoit sans cesse brimades et autres actes de maltraitance n'a peut-être pas l'air affecté alors qu'en réalité il souffre et s'assombrit.

Selon Rose Dutton, cette expérience, largement relayée par les réseaux sociaux et autres médias, a su convaincre les enfants et leur faire prendre conscience des méfaits considérables engendrés par le harcèlement scolaire. 

➜ À voir aussi : 30% des étudiants ont déjà subi des violences