Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Seven, «Joanne» de Lady Gaga, Rick and Morty ...

Seven, «Joanne» de Lady Gaga, Rick and Morty - La sélection culturelle de la semaine n°4

Cette semaine, (re)découvrez le film culte et perturbant Seven de David Fincher, sorti il y a plus de 20 ans ; plus ancien encore, le roman de Nabokov, Lolita ; sur le plan musical, le dernier album de Lady Gaga, Joanne, marque un tournant dans le style de la chanteuse ; Enfin, on sombre dans l'humour gras et ultra référencé du dessin animé pour adultes Rick and Morty.

Publié le 22 Aout 2017 à 10h30 | | 0 avis

Seven, «Joanne» de Lady Gaga, Rick and Morty - La sélection culturelle de la semaine n°4

#Film: Le cultissime "Seven" de David Fincher (1996)

Synopsis : "Pour conclure sa carrière, l'inspecteur Somerset, vieux flic blasé, tombe à sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. John Doe, c'est ainsi que se fait appeler l'assassin, a decidé de nettoyer la societé des maux qui la rongent en commettant sept meurtres basés sur les sept péchés capitaux : la gourmandise, l'avarice, la paresse, l'orgueil, la luxure, l'envie et la colère."

 

 

Si vous n'avez jamais vu ce film, rectifiez cette erreur au plus vite. Ce thriller à l'aspect old school est sublimé non seulement par un jeu d'acteur de haut vol par le trio maudit de Brad Pitt, Morgan Freem et Kevin Spacey ; mais également par son histoire à la fois perturbante et pleine de suspens. Fincher a réussi à produire une véritable pépite qui fait à la fois trembler notre coeur et remuer nos tripes. La photographie est digne de tout polar inquiétant des années 1990, sombre et terne tel un viel album de photos de famille. Jusqu'à la fin, les meurtres symboliques s'enchaînent et le chemin de pensée de John Doe se dévoile petit à petit... jusqu'au coup de grâce.

 

 

#Album : L'iconique "Joanne" de Lady Gaga

L'interprète de Bad Romance a changé de registre avec ce 5e album composé de 11 morceaux, sorti fin 2016 : les styles country, jazz, soul marquent une maturité musicale teintée d'amertume que Stefani Germanotta a choisi d'exprimer. Les premiers clips des titres clés du disque, à savoir Perfect Illusion, Million Reasons et John Wayne, forment une trilogie intéressante où Lady Gaga souhaite raconter une histoire à la fois belle et douloureuse - sa propre histoire.

 

 

Joanne n'est autre que le 2e prénom de Lady Gaga, autrice et compositrice de ses chansons. Sur la pochette de l'album aux douces couleurs pastel, émerge un message d'authenticité ; les titres, de leur côté, témoignent de sa fragilité, son naturel, sa naïveté. Ce qui représente un réel tournant artistique dans sa carrière, les monsters (ses fans, ndlr) étant habitués à ses excentricités musicales, vestimentaires, et de performance. Une écoute nécessaire, révélatarice et libératrice.

 

 

#Livre : Le marquant "Lolita" de Vladimir Nabokov (1955)

Résumé : "En 1923, à 13 ans, Humbert Humbert connut le grand amour en la personne d'Annabel Leigh, qui mourut prématurément. Choqué et perturbé de la mort de son amour, il cherche inlassablement Annabel dans toutes les petites filles entre 9 et 14 ans qu'il rencontre, les nymphettes. Un jour, il rencontre Dolores Haze, réincarnation de son amour perdu, sa Lolita. Il rêve de l'aimer, de faire revivre Annabel grâce à elle, et de vivre enfin cet amour..."

Véritable chef d'oeuvre de la littérature moderne, l'incontournable Lolita de l'écrivain russe Vladimir Nabokov devrait faire partie de toutes les bibliothèques. Des thèmes lourds sont abordés avec intensité et richesse d'écriture, ce qui a valu scandale et censure à sa sortie en 1955, après avoir été refusé par de nombreuses maisons d'édition américaines : sexualité, inceste, pédophilie, malaises relationnels, meurtre... sont de la partie. Un chemin perturbant qui emporte notre indignation et notre fascination dans son sillage. 

Ce roman a évidemment vu le jour via deux adaptations au cinéma, notamment par Stanley Kubrick (en 1962), avec Peter Sellers, Shelley Winters et Sue Lyon, puis par Adrian Lyne (en 1997), avec Jeremy Irons, Melanie Griffith et Dominique Swain.

 

 

 

#série : Les déjantés "Rick and Morty" (2013)

Synopsis : "Rick est un scientifique âgé qui a récemment renoué avec sa famille. Il passe le plus clair de son temps à entraîner son petit-fils Morty dans des aventures extraordinaires et dangereuses, à travers l'espace et dans des univers parallèles. Ajoutés à la vie de famille déjà instable de Morty, ces évènements ne lui amènent qu'un surplus de stress, à la maison et au collège."

Dans la même veine de The Simpsons, American Dad, The Griffins, ou encore Futurama, la série animée américaine Rick and Morty place la barre haute. Diffusée fin 2013 en deuxième partie de soirée à la télévision, il était clair depuis le début que sous son humour tantôt noir, sarcastique, glauque, ou bien loufoque et enfantin, cette série traite de sujets qui touchent (la famille, l'amour, l'amitié, la travail, l'école, l'estime de soi...). Le ton étant donné, la ligne condutrice reste l'absurde, et les références culturelles foisonnent : Rick and Morty est un petit bijou de science fiction humoristique à regarder sans modération.

 

 

La saison 3 est actuellement en cours de diffusion, mais le format typique des 20 minutes vous feront dévorer cette série devenue emblématique. Chaque épisode possède par ailleurs sa réplique culte, et l'histoire suit un fil rouge tout au long de la série, tout en intégrant des rebondissements dignes de films, tantôt hilarants, tantôt bouleversants.

 

 

➜ Voir la sélection culturelle n°3 : Baby Driver, Lorde, Black Sails