Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Penny Dreadful, la série qui va vous donner en...

Penny Dreadful, la série qui va vous donner envie de bouquiner (et pas que)

La série Penny Dreadful s’est terminée récemment. En trois saisons, le scénariste John Logan a développé tout un univers autour de son héroïne, Vanessa Ives. Un univers où l’on croise des héros de la littérature victorienne bien connus, comme Frankenstein ou Dorian Gray.

Publié le 25 Juillet 2016 à 17h46 | | 0 avis

Penny Dreadful, la série qui va vous donner envie de bouquiner (et pas que)

Trois saisons et puis s’en va. La fin de Penny Dreadful en a surpris plus d’un (on ne spoile pas). En effet, le scénariste John Logan a pris tout le monde de court en annonçant que le final de la saison 3 était aussi le dernier épisode de la série. Une surprise considérable, mais logique au vu des événements du dernier épisode. Si vous pleurez la perte de votre série préférée, vous pouvez toujours recommencer la saison 1, ou explorer les innombrables références contenues dans la série. En effet, John Logan est un amoureux de la littérature victorienne et du cinéma fantastique. Si les personnages et l’univers de la série vous manquent déjà, voici quelques idées de lecture et de films qui vont vous permettre de prolonger le plaisir.

Le Portrait de Dorian Gray, d’Oscar Wilde (roman)

Si comme nous, vous trouvez que Dorian Gray aurait mérité un rôle beaucoup plus important dans Penny Dreadful, pourquoi ne pas lire le roman dont il est le héros ? Le Portrait de Dorian Gray, c’est l’histoire d’un jeune homme d’une grande beauté, qui fait le vœu de rester jeune, tandis que son portrait vieillit à sa place et porte les traces de ses péchés. Ce roman assez court a fait scandale à sa sortie : il est aujourd’hui considéré comme un classique. Lorsqu’on a taxé son unique roman d’immoralité, Oscar Wilde a rétorqué que c’était de la faute des lecteurs, qui imaginaient tout. En effet, le roman ne décrit jamais vraiment les actions néfastes de Dorian, il ne fait que les sous-entendre

➜ À voir aussi : Séries: 5 comptes Instagram que vous allez adorer

Les poètes anglais

Dans Penny Dreadful, il n’est pas rare que les personnages se lancent dans de la récitation de poésie. Ainsi, Victor Frankenstein cite Percy Shelley, Vanessa Ives récite Coleridge, Caliban se lance dans une évocation mélancolique du poète John Clare… N’hésitez donc pas à aller trouver les poèmes de ces illustres auteurs, qui ont été traduits en France. Qui n'a pas été ému pendant la scène de la saison 2 où Vanessa et Caliban récitaient I am, de John Clare ?

Wolfman (2010) de Joe Johnston

Le mythe du loup-garou a été maintes fois adapté au cinéma. En 1941, le film The Wolf Man de George Waggner montre un homme, Lawrence Talbot, frappé de la malédiction. Ce nom vous dit quelque chose ? Eh oui, il a inspiré Ethan Lawrence Talbot dans Penny Dreadful. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce personnage bien connu des cinéphiles, on vous conseille l’excellent Wolfman, sorti en 2010. Benicio Del Toro y incarne Lawrence Talbot, aristocrate anglais et acteur à ses heures perdues. Comment s’accommodera-t-il de son statut de loup-garou ? A vous de le découvrir.

Varney the Vampyre, de James Malcolm Rymer

Avis aux amateurs de lecture en anglais : ce livre n’est toujours pas traduit en France. Varney the Vampyre est sans doute le plus connu des penny dreadfuls, ces romans-feuilletons destinés à faire frissonner leurs lecteurs, et d’où la série tire son nom. Le livre a connu une réédition dans les pays anglo-saxons, mais si vous avez une liseuse, vous pouvez aussi vous le procurer gratuitement (et légalement) dans le domaine public. Rebondissements, horreur et romance échevelée garantis !

➜ À voir aussi : 5 astuces pour vous cultiver cet été

 

Et aussi… Les romans Dracula, de Bram Stoker, Dr Jekyll et Mr Hyde de Robert Louis Stevenson, et Frankenstein de Mary Shelley. Notons que Caliban, la créature créée par Victor dans Penny Dreadful, est le seul « monstre » de Frankenstein montré sur les écrans qui correspond à la description de Mary Shelley. Enfin, si vous n'avez pas froid aux yeux, vous pouvez regarder L'Exorciste, de William Friedkin. Les scènes de possession de Vanessa Ives lui doivent beaucoup.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis