Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le plus beau but de Lilian Thuram

Le plus beau but de Lilian Thuram

Lilian Thuram, champion de France de football lors de la Coupe du Monde 1998 continue de se fixer des buts. Homme de terrain (de foot) il est aussi engagé, et met sa notoriété au service de la lutte contre le racisme. Une belle leçon d'humanité pour cet ex-sportif aux multiples facettes.

10 Mars 2010 à 14h46 | | 0 avis

Le plus beau but de Lilian Thuram

 

"Face au racisme, on peut se contenter d'adopter une posture moralisatrice en disant "ce n'est pas bien" mais on peut aussi réfléchir aux moyens à mettre en oeuvre pour faire tomber les préjugés". C'est avec ces mots que Lilian Thuram combat le racisme au travers de sa fondation crée en 2008. La fondation Thuram.

Au travers d'expositions, débats et rencontres, il tente de sensibiliser tout un chacun à la question. Un combat qui lui tient à coeur. "J'ai débarqué à l'âge de 9 ans en région parisienne. A cette époque, la télévision diffusait un dessin animé mettant en scène une vache stupide qui s'appelait la Noiraude. A l'école, on me surnommait comme ça. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à me poser des questions : pourquoi ma couleur me rendait-elle différent aux yeux des gens?", a-t-il expliqué au magazine Elle. D'ailleurs une exposition préparée par Lilian Thuram sur les zoos humains devrait investir le musée du quai Branly à horizon 2011.

 

Une fondation et un livre pour combattre le racisme

 

Un phénomène rencontré au cours de sa carrière. car si le sport est fédérateur d'échange et de pensée collective, il est aussi le théâtre d'actes violents ou racistes. Et de ses questions qui ont habité son enfance et sa vie toute entière, il en a fait un livre. Publié en janvier dernier, "Mes étoiles noires" (éditions Philippe Rey) dresse le portrait d'une quarantaine de personnalités. Toute époque, toute influence, tout univers confondus. Avec pour unique point commun leur couleur de peau. Parmi elles, Mohammed Ali, le célèbre boxeur ou encor le président président noir américain Barack Obama. Retraçant leurs vies, leurs forces, leurs contributions au monde actuel.

 

Une jolie leçon de tolérance. Qui détruit les clichés. Aussi bien sur ce sportif qui prouve qu'un footballeur sait aussi penser avec autre chose que ses pieds. Que sur le racisme qui est plus le reflet de la noirceur de l'âme que de celle de la peau dont il se moque...

 

Stéphanie Perrin

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis