Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La sélection culturelle de la semaine n°7 - S...

La sélection culturelle de la semaine n°7 - Sleepy Hollow, Joss Whedon, Norma et La Lettre écarlate

La sélection culturelle de la semaine vous propose une comédie musicale avec des superhéros, un film pour frissonner, de la musique qui vous mettra de bonne humeur et un livre avec une héroïne forte. Prêt à vous cultiver ?

Publié le 06 Octobre 2017 à 15h05 | | 0 avis

La sélection culturelle de la semaine n°7 - Sleepy Hollow, Joss Whedon, Norma et La Lettre écarlate

Un film : Sleepy Hollow, de Tim Burton

Film automnal par excellence, Sleepy Hollow est l’un des plus beaux Tim Burton. L’histoire est simple : en 1799, un détective adepte des méthodes scientifiques (Johnny Depp) est envoyé dans le petit village américain de Sleepy Hollow pour élucider une affaire. Mais pas n’importe laquelle : la rumeur veut qu’un cavalier sans tête décapite ses victimes. Les ragots sont-ils fondés ? Dans quel but les meurtres sont-ils commis ? Ce conte d’une grande beauté visuelle est gothique à souhait, effrayant et… drôle ! Si vous aimez les feuilles mortes qui tourbillonnent, les sorcières, le romantisme et une touche d’horreur, ce film est pour vous.

Sleepy Hollow

BoJack Horseman, Hard Candy avec Ellen Page, «Dopamine» de Børns - La sélection culturelle de la semaine n°6

 

 

Une série : Doctor Horrible’s Sing-Along Blog

L’avantage de cette série ? Elle est disponible sur Youtube, sous-titrée et courte. L’ensemble des trois épisodes dure 42 minutes ! La série met en scène Doctor Horrible (Neil Patrick Harris), un super vilain qui raconte sa vie sous forme de vlog : ses déboires avec Captain Hammer (Nathan Fillion), le superhéros qui lui en fait voir de toutes les couleurs, ou son incapacité à aborder Penny (Felicia Day), la jeune femme qu’il croise chaque jour à la laverie. Précisons qu’il s’agit d’une comédie musicale. Elle a été écrite et réalisée par Joss Whedon (Buffy, Avengers) pendant la grève des scénaristes à Hollywood : il voulait prouver qu’on voulait monter un projet de qualité avec trois fois rien. Et ça fonctionne ! Nul doute que vous rirez beaucoup, que vous écouterez la BO en boucle après le visionnage et que le twist final vous fera ouvrir des yeux ébahis.

 

Un album : Badlands, de Norma

Plutôt que de mettre une nouveauté, j’ai préféré cet EP d’une demoiselle française qui fait du rock en anglais, découverte totalement par hasard. En cinq titres, Norma pose son univers, sa jolie voix et sa guitare flamboyante. Si le titre éponyme Badlands ne vous met pas de bonne humeur ni ne vous fait danser, ne désespérez pas. Vous tomberez peut-être sous le charme de la ballade Oh Lord ou hocherez la tête sur Girl In The City – qui parle du harcèlement de rue. Et si cinq titres ne vous suffisent pas, sachez que Norma planche actuellement sur son premier album !

 

Un livre : La Lettre écarlate, de Nathaniel Hawthorne

Tous ceux qui l’ont lu vous le diront, mais : si vous voulez apprécier ce livre, sautez l’interminable avant-propos de l’auteur. Il ne vous sera pas utile pour l’intrigue, et vous pourrez plonger dans le vif du sujet. L’histoire est celle d’Hester Prynne, une jeune femme membre d’une des premières colonies américaines. Dans ce climat de puritanisme, Hester met au monde une petite fille qu’elle a eue hors mariage… et refuse de révéler le nom du père. Elle est donc condamnée à porter la lettre écarlate A (pour adultère) brodée en permanence sur ses vêtements. Si le lecteur sait rapidement qui est le père de l’enfant, le suspense est ailleurs. Son identité sera-t-elle dévoilée au grand jour ? Le mari d’Hester parviendra-t-il à se venger ? La communauté cessera-t-elle enfin de rejeter Hester et sa fille ? Ce roman, classique de la littérature américaine, peut paraître daté par certains aspects, mais il présente une héroïne forte, indépendante et moderne.

La Lettre écarlate

L'enfant et le maudit, Queens of the Stone Age et Miyazaki - La sélection culturelle de la semaine n°5

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis