Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Insolite : elle reçoit son doctorat à l'âge ...

Insolite : elle reçoit son doctorat à l'âge de 102 ans.

L’histoire du jour c’est celle de cette centenaire de 102 ans qui reçoit un diplôme pour une thèse sur la néonatalité. Ingeborg Rapoport avait 25 ans quand elle a écrit sa thèse mais elle a dû attendre jusqu’à mercredi dernier pour pouvoir la présenter à un comité académique.

Publié le 18 Mai 2015 à 16h23 | | 0 avis

Insolite : elle reçoit son doctorat à l'âge de 102 ans.

Une thèse refusée à cause des origines de la candidate

Cette allemande qui vivait à Berlin a soumis une première fois sa thèse à l’université de Hamburg en 1938. Son sujet portait sur la diphtérie, une maladie qui était la cause première des décès d’enfants aux Etats-Unis et en Europe.

Cependant en pleine expansion du nazisme et 5 ans après qu’Hitler soit arrivé au pouvoir, on l’empêche de présenter sa thèse pour des raisons raciales. « On m’avait dit que je n'avais pas la permission de faire ma présentation orale ». raconte-t-elle.

Les autorités académiques se sont justifiées en citant des raisons raciales : Rapoport avait été élevée en protestante mais sa mère était juive ce qui faisait d’elle une race croisée au premier degré selon les termes nazis.

« Mon existence médicale était ruinée. C’était une honte pour la science et pour l’Allemagne » dit-elle.

L’histoire ne s’arrête pas là puisque celle-ci émigre en 1938 sans le sou aux Etats-Unis. Elle travaille en tant qu’interne dans des hôpitaux à Brooklyn, New York et Baltimore. Elle postule pour 48 écoles de médecine et n’est acceptée que par une : The Women’s Medical College of Pennsylvania à Philadelphie.

Elle rencontre un physicien autrichien et juif à l’hôpital de Cincinnati où elle travaille pour la première fois. Elle épousera Samuel Mitja Rapoport 2 ans après.

Mais celui-ci entre en conflit avec le gouvernement américain à cause de son affiliation avec le parti communiste que sa femme rejoint également. Il meurt en 2004.

Sa femme, Ingeborg invente la première clinique néonatale en 2004.

« Je n’ai jamais senti d’aigreur » dit-elle. « J’ai été incroyablement chanceuse dans tout ça. Pour moi, tout s’est bien passé : j’ai eu les meilleurs enseignants aux Etats-Unis, j’ai trouvé un mari, j’ai eu des enfants »

Des difficultés persistantes pour présenter la thèse

Recevoir son dilplôme n’ a été rendu possible que dans ces derniers mois. Un collègue de son fils , un professeur de médecine d’Harvard s’est intéressé à la cause et a contacté le directeur de l’université de médecine d’Hamburg.

Le directeur a été confronté à des difficultés majeures :

Son écrit original avait été perdu, elle n’avait jamais pu passer à l’oral et elle avait de toute façon déjà reçu un diplôme lors de son séjour aux USA.

Mais cette situation ne satisfaisait personne. Du coup, le directeur s’est mis en tête de l’aider à repasser son examen de thèse.

Seulement, un obstacle de taille s’est révélé : sa vue déclinait rapidement et elle ne pouvait pas lire ni utiliser d’ordinateur. Elle a donc mobilisé des amis biochimistes et des proches pour lui apprendre ce qui s’était passé depuis sur la Diphtérie.

« J’en sais plus sur la diphtérie maintenant que ce que je savais à l’époque » dit-elle.

La personne la plus âgée à recevoir un doctorat

L’examen a donc eu lieu mercredi dernier dans le salon de madame Rapoport à Berlin en présence d’un docteur et 2 autres professeurs. Il s’est déroulé pendant 45 minutes et elle s’en est sortie à merveille.

« Madame Rapoport a accumulé des connaissances considérables sur ce qu’il s’est passé depuis. Surtout, étant donné son âge, elle a été brillante ».

Rapoport bien que soulagée, était moins sûre « J’ai toujours eu l’habitude de faire de mon mieux lors des tests. J’ai bien peur que ce ne soit plus le cas » témoigne-t-elle.

L’université d’Hamburg a prévu une cérémonie le 9 juin pendant laquelle Mme Rapoport recevra son diplôme et entrera de fait dans le livre Guinness des records comme la personne la plus âgée à recevoir son doctorat.

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis