Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'histoire et l'évolution de la fameuse calcul...

L'histoire et l'évolution de la fameuse calculatrice CASIO

De génération en génération, tous les (anciens) élèves connaissent l'indétrônable calculatrice CASIO. Partenaire de choix lors des examens, la CASIO est aujourd'hui un outil indispensable pour assurer en maths. Mais quelle est son histoire ? Qui l'a inventé et commercialisé ?

Publié le 04 Septembre 2017 à 15h00 | | 2 avis

L'histoire et l'évolution de la fameuse calculatrice CASIO

CASIO est un fabricant mondial de biens de consommation électroniques (montres, instruments de muique, appareil photo numériques, dictionnaires électroniques...), qui a commercialisé la première calculatrice électrique au monde. Grandissant un peu plus chaque année, la marque qui se prénommait au démarrage Casio Computer a franchi le cap du milliard de machines vendues en 2006.

 

CASIO, une histoire familiale

La marque doit son existence et sa renommée aux frères japonais Kashio. L’un d’eux, Tadao, créa en 1946 la Kashio Seisakujo, une petite entreprise de sous-traitance produisant des composants et engrenages pour microscopes qui se diversifie rapidement vers les calculatrices. La plupart des calculatrices de cette époque étaient actionnées par des engrenages mécaniques et une manivelle.

Les frères Tadao et Toshio Kashio

Inventif, le deuxième frère Toshio Kashio décide de faire évoluer cet outil et de construire sa propre calculatrice en remplaçant les engrenages mécaniques par des circuits électriques. Après une dizaine de prototypes, les frères Kashio créent finalement en 1956 la première machine à calculer électrique du Japon, la 14-A. Il s’agit de la première calculatrice équipée par des touches de dizaines, et indique uniquement les saisies des nombres. La calculatrice de bureau est alors née. L'année suivante, les frères Kashio créent CASIO Computer Co., Ltd., spécialisée dans le développement et la production des machines à calculer, à l'époque uniquement destinées aux grandes entreprises...

La 14-A, première calculatrice électrique du japon 

 

L'âge d'or des calculatrices

Grâce aux ventes florissantes des calculatrices dans les grandes entreprises et les instituts de recherche, CASIO enregistre une croissance continue. Pour répondre à la forte demande, CASIO développe de nouveaux produits comme le TUC Compuwriter (appareil se raccordant à une machine à écrire électrique) ou la calculatrice AL-1 (destinée à la recherche et aux milieux scientifiques). CASIO confirme ainsi sa position de leader du marché et s’introduit à la Bourse de Tokyo (en 1970), puis à la Bourse d'Amsterdam (en 1973) et à la Bourse de Francfort (en 1979).

➜ A découvrir : 10 applications digiSchool pour réviser

 

Un défi de taille et de poids

Grâce à l'utilisation de circuits imprimés, la production des calculatrices devient de plus en plus performante. A partir de 1965, le marché devient très concurrentiel et la « guerre des calculatrices » débute. CASIO doit donc faire face à une affluence de concurrents et à un volume de production au Japon qui double chaque année. C’est pourquoi la société se tourne vers le marché des particuliers. En 1972, apparaît alors la première calculatrice de poche, la CASIO Mini, vendue à 1 million d’exemplaires seulement 10 mois après son lancement ! Les formats « portable », de « poche » et « carte de crédit » sortent progressivement, les calculatrices devenant de plus en plus plates, compactes et légères.

La première calculatrice de poche, CASIO Mini

 

La calculatrice arrive (enfin) à l'école

C'est en 1992 que la calculatrice de poche prend place dans les salles de classe. Au Japon, les programmes scolaires changent et introduisent l'utilisation des calculatrices AZ-8 et SL-300LH pour résoudre certains exercices et dédier plus de temps à l'apprentissage des concepts.

Les nouveautés s'enchaînent : l'écran décimal s'agrandit, la lisibilité s'améliore et les calculatrices sont protégées par un étui rigide. CASIO s’adapte également aux particularités des différents pays en développant, par exemple, des modèles spécifiques au marché français conçus en collaboration avec des professeurs de mathématiques de l’Education Nationale. C'est d'ailleurs en l'an 2000 que CASIO France a été fondé.

 

Une courbe du progrès exponentielle

Les dernières grandes nouveautés mises en place par Casion sont le lancement de l'application mobile CASIO EDU+ en 2015. CASIO équipe son modèle phare, la calculatrice fx-92 Spéciale Collège, d’un module exclusif de QR code qui permet de visualiser des fonctionnalités supplémentaires en ligne (graphiques, tableaux, mode d’emploi…).

Enfin, pour cette rentrée 2017, CASIO lance la calculatrice graphique Graph 90+E dans l’objectif de rendre les mathématiques plus concrètes pour les élèves et d’en faciliter leur apprentissage ! Dotée d'un grand écran couleur, elle possède un module de géométrie dans l’espace unique sur le marché qui permet de mieux appréhender l’étude des objets en 3 dimensions.

➜ A lire : Comment bien organiser son temps en examen ?

Les avis sur cet article
Marianne de digiSchool

20 / 20

Bonjour, après vérification, la calculatrice de poche prend bien place dans les salles de classe avec les premières calculatrices arithmétiques dédiées à l’école primaire : les AZ-8 et SL-300H.
Par

Marianne de digiSchool

- le 04 Septembre 15h47
Chadok

20 / 20

Quand je lis "C'est en 1992 que la calculatrice de poche prend place dans les salles de classe", ça me semble très tardif. Faute de frappe sur l'année? Il me semble que la calculatrice est autorisée au bac depuis 1980.
Par

Chadok

- le 31 Aout 21h35