Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Doctor Who, l'hommage permanent à la science

Doctor Who, l'hommage permanent à la science

Avec l’annonce du nouveau changement d’acteur principal pour le rôle-titre, Doctor Who est une série qui refait parlé d’elle. Icône culturelle au Royaume-Uni et série de science-fiction la plus longue de l’histoire, elle n’a de cesse de mettre la science à l’honneur. Retour sur une série qui ravira les scientifiques amateurs.

Publié le 20 Juillet 2017 à 11h45 | | 0 avis

Doctor Who, l'hommage permanent à la science

La plus longue série de science-fiction de toute la télévision

695 épisodes étalés sur 26 saisons ainsi qu’un téléfilm pour l’ancienne série démarrée en 1963, 104 épisodes et 14 épisodes spéciaux étalés sur 10 saisons pour la nouvelle série reprise en 2005, pour un total de 817 épisodes parus depuis plus de 50 ans : difficile de faire mieux que Doctor Who en terme de longévité.

La recette de la série pour durer aussi longtemps réside dans son personnage principal, le Docteur (dont le véritable nom est inconnu depuis plus de 50 ans), un alien à l’apparence humaine qui peut voyager à travers le temps et l’espace, accompagné le plus souvent d’une compagne humaine. Et pour justifier le changement d’acteur, le Docteur a la faculté de se "régénérer", changeant d’apparence et de personnalité mais conservant ses souvenirs. Le même personnage, mais renouvelable à l’infini !

Pensée à l’origine comme une série plutôt éducative, où les voyages dans le passé initieraient à l’Histoire tandis que ceux vers le futur traiteraient de science, la série a beaucoup évolué mais a su rester fidèle à sa volonté de donner le goût du voyage et de la découverte.

➜ Pour rester dans une ambiance british : Penny Dreadul, pour les amateurs de littérature

 

L’esprit scientifique permanent

Doctor Who ne brille absolument pas par sa rigueur scientifique : les voyages dans le temps et l’espace sont des prétextes avant tout, et la science évoquée est bien trop avancée pour avoir une véritable base crédible à partir de nos connaissances actuelles. Mais ce qui compte, c’est l’esprit scientifique. Le Docteur est curieux et cherche toujours à comprendre, et à ne céder ni à la peur, ni à la superstition. Tout ce qui semble monstrueux ou magique dans la série cache une explication logique et scientifique. Grâce à cela, malgré des justifications parfois très exagérées, la série n’a de cesse de pousser les gens à réfléchir, à s’intéresser à ce qui les entoure et à vouloir explorer.

➜ À voir aussi : American Gods, la série pour (re)découvrir les religions

 

Un message humaniste

Cet amour de la science est mis au service d’un message humaniste, dans l’idée que, même si on peut la pervertir ou faire des erreurs, la science améliorera le destin des humains. Il faut simplement conserver ses valeurs morales, rester empathique et ouvert d’esprit. L’empathie est une autre composante importante de la série : elle permet au Docteur, alien millénaire, de s’intéresser à tout le monde, et il transmet sa compassion à ses compagnons et aux spectateurs autant que sa curiosité.

La série est très inégale, mais vous pouvez la démarrer dès la saison 1 de la nouvelle série de 2005, voir dès la saison 5 ou dès la saison 10 : chaque changement de scénariste principal (le "show-runner") a été fait pour que de nouveaux spectateurs puissent démarrer la série sans avoir à rattraper tous les anciens épisodes. Si vous aimez la science, donnez sa chance à Doctor Who !

➜ Retour au dossier dossier : Métiers, révisions... inspirez-vous de vos séries préférées

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis