Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

« Le choc des champions » : qui en est sorti ...

« Le choc des champions » : qui en est sorti vainqueur ?

Mercredi 8 avril dernier avait lieu le célèbre concours des plus grands orateurs de France organisé par la fédération Française des Clubs de Débat et la Fédération Francophone de débat. On y retrouvait des élèves des écoles les plus prestigieuses de France.

Publié le 17 Avril 2015 à 16h59 | | 0 avis

« Le choc des champions » : qui en est sorti vainqueur ?

Un débat acharné

Cet évènement se déroulait dans le Grand salon du Conseil Constitutionnel au Palais Royal.

Deux équipes de quatre orateurs se sont affrontés sur la question : « Faut-il élire les magistrats ? ».

Une première équipe composée d’Adrien, élève à l’ESCP, Pierre, d’Assas, Eliott, du lycée Jacques Prévert et Inès de Science Po Paris, représentant le gouvernement défendaient une motion visant à imposer l’élection des magistrats.

Ils étaient opposés à lorraine, d’Assas, Sintes de Nanterre, Pierre de Polytechnique et Simon-Pierre d’HEC. Ceux-ci sous le couvert de l’opposition devaient s’opposer à  cette motion.

Le débat a été acharné et aux diatribes se sont succédé les feintes, les indignations simulées et les grandes phrases humanistes.

Léa, membre de la Fédération Francophone de Débat, salue «une belle réussite, même si,  il y a certaines choses qui peuvent être critiquées et d’autres qui doivent être encouragées».

Un Jury d’exception

Les organisateurs avaient réuni un jury de spécialistes du droit et de la parole: Maître Benoît Chabert, avocat pénaliste, Cyril Delhay, professeur à Sciences Po Paris, Maître Adrien Guiraud, avocat d’affaires, Félicien Juttner, pensionnaire de la Comédie Française, Maître Sanjay Mirabeau et Maître Xavier Nogueras, avocats au barreau de Paris.

Un vainqueur faisant l’unanimité

Le public passionné par ces joutes verbales ont laissé place au jugement du jury qui a été unanime.

C’est l’opposition qui remporte la palme pour avoir brillamment combattu  la motion. Un élève s’étant particulièrement distingué, Pierre Magnan de Polytechnique.

«Je prends ce prix comme un encouragement, et je ne vais pas me priver !» s’est-il réjouit

 

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis