Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Big Sean persona non grata à Princeton, les é...

Big Sean persona non grata à Princeton, les étudiants ne veulent pas de lui

Couac - Le rappeur Big Sean est à l’affiche d’un concert le 3 mai dans la prestigieuse université américaine de Princeton. Petit problème, les étudiants s’opposent fermement à sa venue sur le campus !

Publié le 10 Avril 2015 à 17h48 | | 0 avis

Big Sean persona non grata à Princeton, les étudiants ne veulent pas de lui

Les artistes sont choyés par les établissements d’enseignement supérieur aux Etats-Unis et n’hésitent pas à se produire en concerts ou à proposer des master class dans lesquelles ils partagent leur expérience avec les élèves.

Les étudiants de Princeton ne cautionnent pas la misogynie du rappeur Big Sean

L’université de Princeton, parmi les meilleures mondiales au classement QS, et qui avait même réussi à supplanter celle qui truste tous les palmarès depuis des années, Harvard, en 2013 dans le classement US News and World Report’s, avait annoncé la venue du chanteur Big Sean sur son campus.

Mais voilà, les étudiants de Princeton ne l’entendent pas de cette oreille. Ce n’est pas une question de style de musique qui les dérange, loin de là. Ce qui a outré les jeunes à l’écoute des morceaux du rappeur ce sont les paroles misogynes qui confinent à la violence et l’agressivité. Les étudiants sont choqués par les propos tenus par Big Sean et craignent qu’ils ne poussent certains fans au viol. Dans un contexte où les universités américaines tentent de lutter contre les agressions sexuelles sur leurs campus, cela fait tâche.

 Pour empêcher le rappeur de se produire dans leur fac, les élèves de Princeton ont lancé une pétition qui a d’ores et déjà recueilli plus de 500 signatures. Une vaine pétition puisqu’ils ont été informés de l’impossibilité d’annuler le concert par le gouvernement officiel des étudiants. Traduisez que Big Sean a déjà perçu l’argent de sa prestation et qu’il ne faut pas gaspiller.

Alors, Big Sean aura-t-il un public à Princeton le 3 mai… ? De notre côté on salue l’initiative des jeunes étudiants qui luttent contre la violence sexuelle à tous les niveaux.