Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

5 astuces parfaites pour tricher en cours !

5 astuces parfaites pour tricher en cours !

Bien entendu, à  DigiSchool on n’encourage absolument pas les tricheries, On juste été frappés par l’ingéniosité et l’imagination sans limites déployée par certains pour tricher. SI ils mettaient autant d’ardeur à travailler, ils n’auraient pas à tricher de la sorte.

Publié le 22 Avril 2015 à 16h05 | | 0 avis

5 astuces parfaites pour tricher en cours !

Sur Reedit, célèbre site de discussions en ligne, il a été demandé aux profs quels étaient les meilleures et pires tricheries auxquelles ils avaient pu être témoin au cours d’examens. Le résulat est très intéressant et ne manquera de vous surprendre.

Comment déjouer la vigilance de son prof en 10 leçons :

1) Les collants

« Les filles de mon lycée avaient pris l’habitude de s’écrire les réponses sur les jambes, puis de mettre des collants ou des bas noirs par-dessous des jupes. Quand les bas étaient mis,  il était impossible de voir quoi que ce soit, mais si elles les étiraient un peu, elles pouvaient voir à travers et lire ce qu’elles avaient inscrit. Très malin, car aucun professeur à peu près sain d’esprit n’irait demander à une jeune fille mineure de baisser ses bas pour pouvoir inspecter le haut de ses cuisses. C'est le genre de risque qui ne vaut pas vraiment la peine d'être pris. »Elles ont été prises parce qu’elle regardait leur jupe tout le temps et disqualifiées pour leurs exams.

2) Les M&Ms

« Une fois, j’ai attrapé deux élèves qui avaient développé une méthode de triche assez étrange et qui avait le mérite d’être plutôt inédite. Ces deux étudiants étaient venus à l’examen avec un sachet de M&Ms sur la table. Quand l’un faisait un signe avec le numéro de la question sur laquelle il séchait, l’autre mangeait un bonbon de la couleur qu’ils avaient attribué à A, B, C ou D. Lorsque je me suis rendu compte de la supercherie, je me suis dirigé vers l’élève en question et j’ai mangé tous les M&Ms, pour l’empêcher de continuer…»

3) Le fichier corrompu

« Un de mes élèves à l’université m’a envoyé un fichier Word par e-mail, pleins de symboles aléatoires. Il voulait me faire croire que l’archive était corrompue et ainsi gagner un peu de temps pour terminer son travail sans être pénalisé pour le retard. Ce qu’il ne savait pas, c’est que je suis aussi titulaire d’un diplôme d’informatique et que je sais donc exactement à quoi ressemble normalement un vrai fichier corrompu. »

4) La couturière

« Dans la fac dans laquelle j’enseigne, une élève d’origine chinoise avait carrément cousu certaines réponses sur sa jupe, en caractères chinois. C’était vraiment très bien réalisé, et cela semblait faire partie intégrante des motifs de la robe. Malheureusement pour elle, mon assistante savait parler chinois.

5)  La bouteille d’eau

« Les élèves ont le droit d’avoir une bouteille d’eau sur la table tandis qu’ils font l’examen. Une fois, j’en ai attrapé un qui avait imprimé sa propre étiquette qui imitait à la perfection l’original, mais avec les réponses imprimées en tout petit à la place de la composition minérale de l’eau. Depuis ce jour, je les oblige à retirer toutes les étiquettes des bouteilles avant de commencer l’examen. »

 

 

Et vous, quelle est votre technique ?

Source Demotivateur