Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

5 choses à savoir sur l'allocation logement

5 choses à savoir sur l'allocation logement

Si vous êtes étudiant et que vous vous apprêtez à vivre dans votre propre appartement, alors vous avez probablement droit à une allocation logement. digiSchool média vous révèle 5 choses à savoir sur cette aide. 

21 Juin 2017 à 12h00 | | 0 avis

5 choses à savoir sur l'allocation logement

1. L'APL n'est pas la seule aide existante 

On parle souvent de l'allocation logement en la nommant "APL", mais c'est un abus de langage. L'APL ne concerne que les personnes louant un logement conventionné. Si ce n'est pas votre cas, vous recevrez plutôt l'ALS, l'allocation logement à caractère social, si vous louez un logement auprès d'un particulier par exemple. Sinon, il existe également l'ALF, l'allocation logement à caractère familial. Renseignez-vous auprès de votre Caf pour en savoir plus. 

 

2. Le calcul se fait sur les revenus d'il y a deux ans

C'est un système souvent critiqué. Votre droit aux prestations dépend de vos revenus perçus il y a deux ans. En 2017, vous devrez donc indiquer l'argent que vous avez déclaré aux impôts en 2015. Pour le calcul automatique, la CAF récupère néanmoins chaque année le montant des revenus auprès des impôts, et peut éventuellement vous contacter en novembre si elle a besoin de précisions supplémentaires.

➜ La principale question : Comment faire sa demande d'APL pour obtenir l'allocation logement

 

3. Il ne faut pas confondre colocation et concubinage

Le montant des allocations logement différe selon que vous vous déclariez en colocation ou en concubinage. Normalement, vous percevrez moins en concubinage, ce qui pousse régulièrement des couples à se déclarer simples colocataires. Attention, la Caf effectue régulièrement des contrôles et vérifient que les colocataires diposent bien tous d'une chambre.

 

4. Les boursiers reçoivent des aides supplémentaires

Si vous percevez une bourse sur critères sociaux, vous percevrez quelques dizaines d'euros supplémentaires par mois comparé à un étudiant non boursier. Les calculs pour les bourses sur critères sociaux et pour obtenir les APLs sont de toute manière basé le plus souvent sur les mêmes critères. De plus, les boursiers ayant de gros problème peuvent demander des aides d'urgences particulières.

➜ À voir aussi : Quand demander une allocation logement ?

 

5. Il est possible d'estimer ses droits à l'aide au logement

Vous avez la possiblité d'obtenir une estimation du montant de votre aide au logement avant de faire une demande "officielle". Le site de la Caf vous propose de faire une simulation. Si vous faites cette démarche avec précision, vous devriez avoir une estimation très proche de ce que vous recevrez effectivement. 

➜ Revenir au dossier : APL : Obtenir son allocation personnalisée au logement

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis