Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Allocations logement : rencontre avec la Caf de...

Allocations logement : rencontre avec la Caf de Paris

Nous vous en parlions jeudi : la Caf de Paris a récemment mis en place un dispositif particulier à destination des étudiants. A cette occasion, nous avons interrogé Alain Deslous, qui nous en a dit plus sur la Caf, les allocations logement, les étudiants...

Publié le 12 Septembre 2012 à 16h04 | | 0 avis

Allocations logement : rencontre avec la Caf de Paris

Quelle est la part d'étudiants parmi les allocataires de la Caf de Paris ?

Uniquement sur Paris, nous avons en tout 403 000 allocataires qui reçoivent un grand nombre de prestations différentes : allocations familiales, revenu social d'activité (RSA), complément familial... et bien sûr, allocation logement (APL, ALS, ALF). Sur ces 403 000 personnes, 71 000 sont des étudiants. 25% d'entre eux sont des étudiants étrangers, issus de l'espace économique européen ou originaires d'autres pays. 

Le nombre d'étudiants allocataires à Paris a augmenté de 2% par rapport à 2011. Ce chiffre est en augmentation permanente depuis 10 ans. 


Quelles sont les démarches à entreprendre pour faire une demande d'allocation logement ?

Tout d'abord : avoir un logement ! Celui-ci peut-être de n'importe quel type : chambre de bonne, chambre chez l'habitant, en résidence du Crous, en résidence privée... Il doit ensuite respecter certaines normes de décence (ndlr : état général, surface, accès à une salle d'eau et aux sanitaires...) 

Les allocations logement sont calculées en fonction du type de logement et du montant du loyer. Elles se basent également sur les revenus propres de l'étudiant, c'est-à-dire ce qu'il a perçu ou non. Si ses parents lui versent une pension alimentaire, il doit aussi la déclarer.

Petite précision, les bourses sur critères sociaux et Erasmus ne sont pas imposables, ce qui est normal ! D'ailleurs, si l'étudiant reçoit une bourse sur critères sociaux, il aura droit à une petite majoration de son aide au logement. 


Un étudiant lyonnais doit passer 3 mois à Paris pour un stage. A-t-il droit à une aide pour le logement parisien qu'il va occuper ?

Oui, c'est tout à fait possible. En fait, il y a deux cas de figure. Le premier est le suivant : Il a occupé son logement lyonnais, pour lequel il reçoit une allocation logement, jusqu'au 31 août. Il emménage le 1er septembre à Paris. Dans ce cas, il doit avertir dès que possible la Caf de Lyon de son changement de situation. Il doit lui indiquer la date à laquelle il a quitté son logement lyonnais et la date de son emménagement à Paris, ainsi que sa nouvelle adresse. Le dossier de l'étudiant est muté à la Caf de Paris et le versement de l'allocation logement se fait sans interruption.

Par contre, imaginons qu'il ait quitté son logement lyonnais le 30 juillet, qu'il soit ensuite parti en vacances chez ses parents, et qu'il n'ait emménagé à Paris qu'un mois plus tard, le 1er septembre. Dans ce cas, il y a interruption. L'étudiant doit refaire un dossier à la Caf de Paris, et il ne recevra pas d'allocation pour septembre. En effet, le premier mois n'est jamais payé.

C'est pour cette raison que nous conseillons aux étudiants qui doivent démanager/emménager dans un nouveau logement d'éviter toute interruption. C'est dommage de perdre un mois d'aide, surtout lorsqu'on connait les faibles ressources des étudiants !


Vous avez mis en place un nouveau dispositif à destination des étudiants cette année (accueils, espaces rentrée internet...). Quels renseignements peuvent-ils y trouver ?

Nous avons lancé plusieurs actions uniquement pour les étudiants. D'abord, il y a le forum étudiant pour le logement jusqu'au 14 septembre, organisé par le Crous, auquel nous participons avec d'autres partenaires (Ville de Paris, Pap, Pôle Emploi...). Sur notre stand, les étudiants peuvent obtenir une estimation de leur aide et saisir en ligne leur dossier

Nous sommes également présents au 10ème anniversaire du service d'accueil des étudiants étrangers à Paris, jusqu'au 9 novembre. Ils peuvent notamment se rendre à la Cité Internationale Universitaire de Paris. Sur place, les étudiants (étrangers ou français !) trouveront des techniciens-conseils et de nombreux ordinateurs. Ils pourront obtenir une foule de renseignements :

  • comment procéder à la saisie en ligne ?
  • quelles sont les pièces justificatives à joindre au dossier ?
  • comment procéder avec son propriétaire pour obtenir certaines pièces ?
  • comment ouvrir un compte bancaire ? (nécessaire pour recevoir les aides)...

Nous les accompagnons de A à Z. Il faut savoir que la quasi-totalité des dossiers est traitée sur place. C'est donc un gage de rapidité pour la réception de leur allocation logement. 

Nous avons aussi édité un guide pratique en français, anglais et espagnol. Dès lundi, ce guide sera d'ailleurs disponible sur le site de la caf, rubrique Caf de Paris

Enfin, nous intervenons auprès des grandes écoles, des universités, dans le cadre des journées d'intégration, des journées des associations... 

On voit qu'il y a une réelle demande : en effet, nous recevons entre 140 et 180 étudiants par jour ! 


Quels sont les principales demandes des étudiants ?

Il y a deux choses principales. Dans un premier temps, les étudiants viennent nous voir durant leur recherche de logement, avec le budget qu'ils prévoient pour leur loyer. Ils souhaitent obtenir une estimation de leur allocation. En fonction de l'aide à laquelle ils ont droit, ils savent s'ils peuvent se permettre de louer tel ou tel appartement. 

Ensuite, ils viennent aussi nous voir pour saisir leur dossier en ligne. Lorsqu'on n'a pas l'habitude, le jargon employé par la Caf peut-être un frein, même si l'on essaye de le simplifier au maximum.


Envisagez-vous prochainement d'autres actions à destinations des étudiants ?

La Caf de Paris essaye d'être présente le plus possible dans les manifestations étudiantes, en partenariat avec des universités, la mairie de Paris, les mutuelles étudiants Smerep et Lmde...

La rentrée, ce n'est pas seulement en septembre/octobre. On essaye donc d'être aussi présents au maximum en février, où les étudiants étrangers sont très nombreux. Nous avons aussi, ponctuellement, des demandes des grandes écoles.

En dehors de ça, nous avons deux grandes campagnes nationales dans l'année, à destination de tous, mais surtout des étudiants. En octobre/novembre, nous rappelons aux étudiants non imposables, qui n'ont pas fait de déclaration, qu'ils doivent absolument déclarer leurs revenus ou leur absence de revenus (ceux de l'année 2011 pour l'année 2013). Sinon, ils risquent de voir leur allocation suspendue en janvier. Il faut qu'ils se manifestent auprès de nous pour ne pas subir une interruption de leur aide. 

De la même façon, fin avril/début mai, ils doivent nous dire s'ils quittent ou non leur logement en juin. S'ils ne nous indiquent pas qu'ils conservent leur logement pendant l'été, ils risquent de se retrouver sans allocation en juillet.

Bien sûr, si besoin, la Caf de Paris reste à leur disposition et à leur écoute pour toute question. 

 

>> Plus d'informations sur le calcul APL

Crédits photo : © Beboy - Fotolia.com