Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Aide au logement : 47 % des étudiants trouvent...

Aide au logement : 47 % des étudiants trouvent les démarches compliquées

En cette période de rentrée scolaire, nombreux sont les étudiants à emménager pour la première fois dans un appartement. Inévitablement, c'est aussi la première fois qu'ils font une demande d'aide au logement (APL, ALS) auprès de la Caf (Caisse d'Allocations Familiales). Comment se sont déroulées les démarches pour eux ? Comment ont-ils fait leur demande ? Ont-ils rencontré des difficultés ? digiSchool a interrogé 125 étudiants pour en savoir plus...

Publié le 05 Juillet 2017 à 16h30 | | 2 avis

Aide au logement : 47 % des étudiants trouvent les démarches compliquées

La demande par Internet privilégiée

Tout d'abord, bonne nouvelle, 90 % des étudiants sondés connaissent l'existence des allocations logement. Toutefois, 9 % disent en avoir vaguement entendu parler, mais ne savent pas vraiment en quoi cela consiste. Seules 2 personnes ne savent pas du tout de quoi il s'agit. Si tel est votre cas, n'hésitez pas à vous reporter au dossier spécial allocations logement publié par digiSchool média cet été. 

78% d'entre eux ont déjà effectué leur demande. Lorsqu'on leur demande s'ils privilégient Internet ou le guichet pour leurs démarches, le résultat est sans appel : 66 % d'entre eux répondent qu'ils font ou feront tout via Internet. Si vous hésitez encore, sachez que vous pouvez faire toutes vos démarches directement via le site de la Caf.
27 % des étudiants interrogés déclarent préférer se rendre dans leur Caf au cas où ils auraient besoin d'aide.

➜ Voir aussi : Demandez votre allocation logement en ligne !

 

Des démarches globalement simples

Nous leur avons ensuite demandé d'évaluer, sur une échelle de 1 à 5, à quel point les démarches étaient compliquées. 1 correspond à "très facile" et 5 à "très compliqué". Les résultats sont les suivants :

Globalement, 53 % des étudiants interrogés trouvent donc que le processus pour obtenir une allocation est simple. Parmi les principales critiques émises par les 47 autres %, certains se plaignent du nombre trop important de documents à fournir. D'autres pointent du doigt les délais de réponse trop longs et le manque de clarté des informations du formulaire de demande d'aide. Enfin, certains regrettent l'impossibilité de formuler sa demande par mail ou sur internet en joignant les pièces justificatives demandées. 

"Je n'ai pas le droit a énormément d'aide, [...] je n'ai plus que 47 euros pour vivre après avoir payé mon loyer !"

32 % des étudiants interrogés ont rencontré des problèmes lors de leur demande. Le souci le plus souvent rapporté ? L'obligation de renvoyer plusieurs fois les mêmes documents.

Certains disent attendre leurs aides depuis plusieurs mois, ce qui les met dans une position difficile. D'autres se plaignent du faible montant des allocations : "Je n'ai pas le droit a énormément d'aide, étant étudiante et n'ayant que 247 euros de bourses, je n'ai plus que 47 euros pour vivre après avoir payé mon loyer !".

Un autre étudiant regrette les inégalités entre les villes : "je trouve que la somme donnée n'est pas proportionnelle car tout dépend de la ville ou l'on habite. S'il s'agit de "petites "villes tels qu'Amiens, Reims, les APL sont correctes, tandis qu'à Paris ce n'est absolument pas suffisant car le loyer est automatiquement plus élevé.". 

Actuellement, 62% des étudiants sondés trouvent leur aide trop faibles, contre 37% qui la trouvent adaptée. La majorité d'entre eux (53 %) considère qu'elle devait être supérieure d'au moins 50 à 100 euros.

➜ À Lire : APL, ALS, ALF : quelles différences ?


Quelles solutions ? 

Pour finir, nous avons demandé aux étudiants quels changements ils proposeraient pour rendre le système plus simple. L'un des étudiants a sa petite idée : "Une coopération plus soutenue entre les services des finances et ceux de la Caf de manière à ce que l'usager n'ait pas à présenter incessamment les mêmes documents. Effectivement, demander l'avis fiscal à un étudiant qui ne possède pas sa propre déclaration, c'est lui demander de contacter ses parents pour qu'ils la lui envoient pour qu'alors seulement il puisse la renvoyer à la CAF. Il perd du temps, menant à des délais d'étude de dossier plus longs et donc des versements plus tardifs."

"Il faudrait une coopération plus soutenue entre les services des finances et ceux de la CAF"

D'autres proposent que "la demande soit faite automatiquement dès l'inscription à la rentrée universitaire", que soit mis "en place un système de distribution de brochures concernant la CAF et un stand d'informations au sein des établissements des universités" ou qu'il y ait "la possibilité de faire parvenir l'ensemble du dossier requis via le site Internet de la CAF (y compris les pièces demandées)".

Selon un autre étudiant, "le montant des aides au logement devrait se calculer sur les revenus actuels et non sur ceux des années passées. Il y a souvent des injustices sur les pertes de revenus de l'année en cours. Par ailleurs, le montant devrait être fixé sur le montant total du loyer à payer (comprenant les différentes charges, les loyers complémentaires, ect...)". Enfin, une étudiante explique qu'un même dossier devrait être suivi par une seule et même personne. 

Les étudiants ont donc une foule d'idées pour améliorer un peu le système et le faciliter. Toutefois, ce qu'il faudrait avant tout, ce sont des effectifs suffisants dans les Caf, où le personnel est souvent submergé de travail. 

➜ Retour au dossier : APL (Aide Personnalisée au Logement)

Les avis sur cet article
Ju08

20 / 20

Dans mon cas, je touche 250€ par mois. A peine de quoi remboursés l'essence. Alors que certains touche 2 fois plus pour faire 10m a pieds.. c'est scandaleux.
Par

Ju08

- le 02 Novembre 13h22
ZVAD

8 / 20

Personnellement, je n'ai encore en trois année d'étude jamais réussi a finaliser mon inscription sous les trois mois. Des papiers perdu (ou Crous et Caf se renvoient la balle). Mais cette année, ils fond fort. Je leur ai posté l'attestation de logement de Aout sur leur site. M’inquiétant, trois mois après (car je sais que les délais de traitement sont longs), je decide de regarder ce qui ne va pas. Ils attendent que je leur envoie la-dite attestation, sachant que je ne peux pas compléter mon dossier sur internet étant donné que je n'ai plus le lien pour poster des documents complémentaires. Zut alors. Mon périple continue donc par téléphone, Ou j'appelle trois fois le même numéro (surtaxé) pour qu'au final il me dise "Il y a un numéro spécial pour la Caf étudiante". Moi qui pensais bien faire en appelant directement la caf de ma région. J'appelle donc la caf étudiante et je tombe sur une quidam de je ne sais ou. Je demande pour avoir un rendez-vous avec un conseiller "Ah mais ca ne se fait pas comme ca". Résultat du compte, ils attendent que je leur poste une attestation de logement de septembre car selon eux, entre le 28 Août ou j'ai emménager et le 1 septembre, j'ai, semble-t-il changer de logement. Du coup, ou j'en suis? J'attend que la Caf, elle même, me rappel. (Il me reste jusqu'à demain midi maximum a attendre, passé ce délais, je les appel, je vais au guichet, mais je ne lécherais pas l'affaire). Tout ca pour quoi au final? Pour un logement étudiant de 9m² à 198 environ (je ne sais pas encore étant donné que je n'ai pas les apl, mais c'est ce que je payais l'année dernière) au lieu de 243 (environ, je ne me souviens plus du montant exacte). Donc, oui, c'est compliqué a faire, et non, le montant n'est pas adéquat. (heureusement pour moi mes parents peuvent m'aider mais je pense a ceux dans ma situation qui n'ont pas d'aide extérieur). Comment faire des études sainement, si l'on s’inquiète de la CAF? Quels solutions? Revoir les aides versés salon les cas. Certains en abusent a tord et a travers et vivent parfaitement bien. Car pour ne pas créer de déficit plus gros, il faut prendre à certains pour donner aux autres. C'est triste, mais c'est comme ça. Je trouve qu'il y a trop d'assistés pour pas grand chose. Ceux qui essayent de s'en sortir eux, ne sont pas aidés. L'année prochaine, je ne sais absolument pas comment je vais tenir à Paris pour mon Master. Alors oui, la question des Apl pour les étudiants est très importante pour des bonnes conditions de vie et ainsi réaliser de bonnes études.
Par

ZVAD

- le 18 Novembre 23h09
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis